Quand est-ce que le jeu d’argent devient pathologique ?

Quand est-ce que le jeu d’argent devient pathologique ?

Bonjour chers lecteurs de MONPSYCHOMAG. Nous espérons que vous vous portez très bien. Dans ce nouvel article, nous allons parler du jeu. Nous jouons pour du plaisir, pour déstresser, ou pour nous distraire. Cependant le jeu peut prendre un aspect pathologique surtout quand il s’agit d’argent. Quand est-ce que le jeu d’argent devient pathologique ? Nous nous proposons de répondre à cette question dans ce nouvel article.

Le Jeu et ses fonctions

On peut définir le jeu comme une activité d’ordre psychique ou bien physique pensée pour divertir et improductive à court terme. Le jeu entraîne des dépenses d’énergie et de moyens matériels, sans créer aucune richesse nouvelle.(Wikipedia)

Quant à ses fonctions, le le jeu permet de se décharger d’énergie physique, par le corps, les cris, les rires, mais également de l’énergie psychique accumulée. Il permet à l’individu de se créer un monde différent di monde réel lui permettant d’échapper un temps soit peu à la réalité stressante.

Plus important encore, le jeu intervient beaucoup tant dans le développement des capacités motrices que dans le développement de celles psychologiques des enfants.

Cependant, quand le jeu ne remplit plus ses fonctions utiles pour l’individu, il peut-être problématique.

Quand le jeu devient-il une maladie mentale ? Cas des jeux d’argent

Avant d’aborder le vif de notre sujet, nous souhaitons placer quelques mots par rapport aux addictions car quand nous parlons de jeu pathologique ou de jeu en tant que maladie mentale, nous faisons référence à un type d’addiction.

Les psychologues et psychiatres parlent d’addiction quand une personne devient dépendante ou ne peut se passer d’une d’activité ou d’une substance dite psychoactives. Ainsi, on distingue deux types d’addiction : les addictions comportementales (Addiction au sport, au travail, à l’activité sexuelle etc…) et les addictions aux substances psychoactives (addiction au café, à l’héroïne, la cocaïne, l’amphétamine et à toute sorte de drogue).

Pour revenir à notre sujet, qui dit jeu d’argent dit, parier ou miser de l’argent. Les jeux d’argent ne sont pas initialement pathologiques mais ils le deviendront quand ils vont recouvrir un aspect inadapté, persistant.

On parle de jeux d’argent pathologique quand ils induisent une altération du fonctionnement et ou une souffrance cliniquement significative

On reconnaît une personne qui en souffre quand :

– Elle ressent le besoin de jouer avec des sommes d’argent croissantes pour atteindre l’état d’excitation désiré.
– On remarque de l’agitation ou irritabilité lors des tentatives de réduction ou d’arrêt de la pratique du jeu
– Elle fait des efforts répétés mais infructueux pour contrôler, réduire ou arrêter la pratique du jeu
– Elle est préoccupée par le jeu
– Elle joue souvent lors des sentiments de souffrance/mal-être
– Après avoir perdu de l’argent au jeu, elle retourne souvent jouer un autre jour pour recouvrer ses pertes
– Elle ment pour dissimuler l’ampleur réelle de ses habitudes de jeu
– Elle met en danger ou a perdu une relation affective importante, un emploi ou des possibilités d’étude ou de carrière à cause du jeu
– Elle compte sur les autres pour obtenir de l’argent et se sortir de situations financières désespérées dues au jeu

Selon le DSM V, quatre de ces comportements suffisent à mettre les puce à l’oreille. Il peut s’agir d’une addiction au jeu d’argent

Au Togo, une étude a été menée à ce propos par le Docteur en Psychologie Clinique et de Santé, Zinsou Sélom DEGBOE, dans le cadre de sa thèse. <<Effectivement en avril 2018 pour le compte de ma recherche de thèse, nous avons conduit une étude sur 1191 joueurs de la LONATO (Lotterie Nationale du Togo) dans Lomé-Commune. Il ressort de cette étude que la prévalence du jeu pathologique chez ces derniers est de 54,60 %.>> Dr. Z. S. DEGBOE

C’est dire que le jeu d’argent pathologique est une réalité au Togo.

Que faire ?

Le jeu d’argent pathologique comme toutes les addictions peuvent être prises en charge et ce par les professionnels de santé mentale que sont les psychiatres, psychologues et les psychothérapeutes. En face d’un cas d’addiction comportementale comme celle-ci, il est judicieux de chercher de l’aide chez des professionnels.

Le traitement se compose essentiellement de thérapie cognitivo-comportementale

Voilà, nous sommes arrivés au terme de cet article quelque peu long et dans lequel nous avons abordé les jeux d’argent pathologiques. Vous avez des préoccupations à propos ? N’hésitez pas à nous les faire parvenir à travers notre section <<questions>>

A bientôt !

Pierrot AMEZIAN

Je suis Pierrot AMEZIAN, psychologue clinicien, de la santé et neuropsychologue en formation. Pour moi, tout se joue dans notre tête, alors j’estime que notre santé psychologique est tout aussi importante que notre santé physiologique. Suivez-nous car nous sommes là pour installer le meilleur en vous Nous sommes MONPSYCHOMAG.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :