Développer l’écoute active

Développer l’écoute active

Vous avez peut-être un penchant naturel à aider des gens qui traversent une période difficile. Toutefois, si vous ne faites pas attention, vous pourriez finir par dire ou faire quelque chose qui pourrait porter atteinte à l’autre. En tenant compte de cela, il s’avère bénéfique d’apprendre des techniques efficaces à utiliser lorsque vous apportez un soutien émotionnel aux autres.

Allez dans un espace privé

Il est important de s’assurer que la personne qui a besoin de votre aide soit sure que vous garderez en toute confidentialité son problème. Une salle vide est la meilleure option, si bien sûr elle est disponible. Cependant, un coin vide est suffisant si aucune pièce n’est disponible. Assurez-vous de parler à voix basse, surtout si vous êtes dans un endroit où d’autres personnes pourraient passer et vous entendre.

Évitez au maximum d’être distrait. Essayez de trouver un endroit calme où vous ne serez pas distrait par la télévision, la radio ou d’autres appareils électroniques. De plus, assurez-vous d’éviter de donner l’impression aux autres que vous envoyez des messages ou regardez dans votre portefeuille lorsqu’elles parlent.

Une alternative. Au lieu de vous asseoir dans un endroit privé, vous pourriez faire une promenade et discuter. Plutôt que de vous asseoir, vous pouvez faire une petite promenade tout en discutant. Cela permet parfois à la personne de se sentir plus à l’aise lorsqu’elle expose ses problèmes. Vous pourriez aussi avoir cet échange au téléphone, mais il est important que vous teniez cette conversation à un moment où vous ne serez pas distrait

Posez des questions

Vous pouvez poser la question de savoir ce qui s’est passé ou demander à la personne comment elle se sent. La clé ici est de donner à la personne l’assurance que vous êtes là pour l’écouter. Il est important qu’elle ressente que vous êtes vraiment intéressé par ce qu’elle a à dire et que vous voulez véritablement la soutenir.

Posez des questions ouvertes pour aider à orienter la conversation et rendre la discussion plus excitante. Vous pouvez avoir un aperçu de ce que pense votre auditeur en posant les bonnes questions.

Vos questions devraient commencer par les mots « comment » et « pourquoi » et devraient susciter une discussion et non des réponses brèves. Voici quelques exemples de questions ouvertes. Que s’est-il passé ? Que feras-tu ensuite ? Qu’as-tu ressenti ?

Écoutez la réponse de la personne

Regardez-la pendant qu’elle vous parle et accordez-lui toute votre attention. Le fait d’avoir toute votre attention l’aidera à se sentir plus importante. Le contact visuel est important pour que la personne sache que vous l’écoutez. Cependant, assurez-vous de ne pas rendre le contact visuel excessif. Faites attention à ne pas finir par vous dévisager.

Utilisez un langage corporel ouvert et d’autres répliques non verbales pour montrer que vous êtes à l’écoute. Essayez de hocher la tête de temps en temps et souriez au moment opportun. Aussi, gardez-vous de croiser les bras, car cela reflète une attitude défensive et votre interlocuteur pourrait ne pas aimer cette posture.

Reformulez ce que dit la personne

Faire montre d’empathie est la clé pour ce qui est d’aider une personne à se sentir soutenue. Pour faire preuve d’un peu plus d’empathie, il est important que vous compreniez clairement le message que la personne essaie de faire passer. Elle se sentira également plus soutenue et mieux comprise.

Ne lui répétez pas les mêmes phrases qu’elle a sorti de façon robotique. Redites en d’autres termes ses propos pour avoir une approche plus conversationnelle. Assurez-vous simplement que lorsque vous reformulez ce que dit la personne, vous le faites en utilisant ses mots. Par exemple, vous pouvez dire des phrases comme : « on dirait que tu es en train de dire… » ou « si je comprends… » ou d’autres phrases similaires. Cela aide la personne à savoir que vous êtes vraiment à l’écoute.

N’interrompez pas la personne pendant qu’elle est en train de parler. Au lieu de cela, montrez-lui du soutien en lui donnant l’opportunité d’exprimer ce qu’elle pense et ressent sans la moindre interruption. Ne répondez que lorsqu’il y a un silence naturel dans la conversation ou lorsqu’il devient évident que votre auditeur attend votre réponse.

Ce n’est pas le moment de juger ni de se montrer critique. Écouter et montrer de l’empathie ne signifie pas que vous partagez forcément ce qu’a dit la personne. Cela montre plutôt que vous vous souciez d’elle et a ce qu’elle traverse comme situation. Évitez de dire des choses comme : « je t’avais prévenu », « il n’y a pas de quoi en faire une histoire », « ça n’en vaut pas la peine », « tu exagères » ou d’autres critiques et commentaires atténuants. Votre rôle est de simplement montrer du soutien et de l’empathie.

A retenir : Ne minimisez pas la situation que vit la personne. Cela pourrait ne pas signifier grand-chose pour vous, mais si elle est en état de détresse émotionnelle, sachez que la situation est plutôt dure pour elle.

  1. http://www.state.gov/m/a/os/65759.htm
  2. http://www.oucom.ohiou.edu/fd/Open%20Ended%20Questions.htm
  3. http://www.webmd.com/a-to-z-guides/active-listening-topic-overview
  4. http://www.huffingtonpost.com/victor-imbimbo/the-positive-power-of-active-listening_b_6905538.html
  5. http://www.state.gov/m/a/os/65759.htm
  6. https://www.psychologytoday.com/blog/pieces-mind/201204/understanding-validation-way-communicate-acceptance
  7. http://www.webmd.com/balance/news/20111113/body-language-reveals-empathy-gene
  8. https://www.psychologytoday.com/blog/feeling-it/201210/reading-bodies-touching-minds-the-mystery-empathy
  9. https://www.psychologytoday.com/blog/fixing-families/201411/how-help-someone-make-big-decision
  10. https://fr.wikihow.com/soutenir-%C3%A9motionnellement-quelqu%27un

LA REDACTION

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :