Distinction entre empathie, sympathie et compassion

Distinction entre empathie, sympathie et compassion
Image d’illustration

Empathie, sympathie et compassion sont des termes qui peuvent semer la confusion dans leur utilisation. Le présent article a pour but de dresser l’explication claire de ces trois notions et de ressortir les nuances.

Le terme empathie (en allemand Einfühlung) est créé par le philosophe Robert Vischer en 1873 dans sa thèse de doctorat Über das optische Formgefühl pour désigner l’empathie esthétique, soit le mode de relation qu’un sujet entretient avec une œuvre d’art permettant d’accéder à son sens. Sigmund Freud l’a repris en 1905. L’empathie en général représente la reconnaissance et la compréhension des sentiments et des émotions d’un autre individu.

Le mot sympathie est dérivé de la langue grecque συμπάθεια (sumpatheia), du grec ancien σύν (sýn) qui signifie ensemble et de πάθος (pathospassion. La sympathie possède un caractère plus affectif dans la relation; elle est ressentie par des personnes partageant une même réalité émotionnelle à un instant donné. La personne qui nous paraît « sympathique » est un peu comme notre reflet dans un miroir.

Autre terme gravitant dans le même champ, la « compassion » qui peut se définir  comme le désir de mettre fin aux souffrances d’autrui et à leurs causes. « Compatir », c’est « souffrir avec » d’après la racine latine « cum patior ».

Pour résumer

Avec l’empathie, vous comprenez fondamentalement ce que ressent l’autre.

Avec la sympathie, vous partagez complètement son vécu émotionnel.

Avec la compassion, vous souffrez avec l’autre et désirez agir pour atténuer voire faire disparaître sa souffrance ou ses  causes.

Dans la compassion, il y’ a cette idée d’agir pour diminuer la souffrance que ressent l’autre. C’est entre autre, pour cette raison que la compassion est plus souvent l’apanage des religieux (Mère Theresa, l’abbé Pierre, le Dalaï-lama pour les plus connus). En relation d’aide, l’empathie est plus solliciter par les psychologues pour apporter de l’aide sans interférence. La compassion et la sympathie sont usuellement utiliser chez le commun.

Remi BOAYE

Diplômé en Psychologie Clinique et de la Santé, Conseiller Psychosocial, Rédacteur à MONPSYCHOMAG spécialisé dans les stratégies de boost des capacités mnésiques. Pour me contacter veuillez procéder par ces adresses : Mail : kodjomoudade96@gmail.com Whatsapp : 00228 93373213 Facebook : Kodjo BOAYE

2 commentaires sur “Distinction entre empathie, sympathie et compassion

  1. Très utile pour moi. Je confondais ces notions mais aujourd’hui c’est bien clair. Merci beaucoup.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :