Fulbert Magnim ASSIOU hissé au rang des psychologues cliniciens de la santé et neuropsy

Fulbert Magnim ASSIOU hissé au rang des psychologues cliniciens de la santé et neuropsy

Fulbert Magnim ASSIOU est désormais psychologue de la santé suite à la présentation ce 19 janvier 2023, des résultats de sa recherche scientifique sanctionnant la fin des 5 ans d’études en psychologie. En effet son travail de recherche a eu pour objectif de ressortir les manifestations psychologiques d’ordre dépressif et anxieux en lien avec la connaissance du statut sérologique au VIH chez les adolescents infectés.

De la guche vers la droite : Kouami ADANSIKOU (Maitre Assistant en Psychologie de la santé et psychopathologie), Fulbert Magnim ASSIOU (Psychologue de la santé), Paboussoum Pari ( Professeur Titulaire en Psychologie du Travail), Kaka KALINA (Maitre de Conférences en Psychologie de la santé et psychopathologie)

Méthodologie

Cette recherche qualitative de type descriptif, menée dans le Grand Lomé, a consisté à recueillir des informations directement, par des entretiens semi-directifs effectués à travers un guide d’entretien inspirée de Ellen et coll. (1992), auprès des adolescents infectés au VIH suivis dans trois structures de prise en charge des PVVIH et ayant connaissance de leur statut.

L’observation a été une source permanente d’informations au cours des séances d’entretien. Dix-huit (18) adolescents ont pris part à l’étude sur la période du 08 octobre au 18 novembre 2022. Grâce à l’analyse de contenu et au logiciel SphinxME 2, il est parvenu à ressortir les différentes manifestations psychologiques ressenties par les adolescents.

Résultats 

Les résultats montrent qu’il existe des manifestations psychologiques d’ordre dépressif et anxieux chez les adolescents enquêtés, infectés au VIH et ayant connaissance de leur statut.

Nous pouvons retenir : La tristesse (94,4%), l’isolement (61,1%), l’incertitude angoissante de l’avenir (55,6%), la diminution de l’intérêt et du plaisir (33,3%) et les idées suicidaires (27,8%) sont les symptômes les plus ressentis et spécifiques à la dépression. Le sentiment d’inquiétude (83,3%), la difficulté de concentration (61,1%) et les troubles du sommeil (22,2%).

Cependant, une proportion de 55,6% pour la peur, 33,3% pour la fatigue et 16, 7% pour les nausées sont les plus évoqués pour l’anxiété.

L’intérêt de cette étude est de permettre une meilleur connaissance des symptômes anxieux et dépressif les plus fréquent de façon précise chez les adolescents infecté au VIH.

Nous lui souhaitons une bonne carrière.

LA REDACTION

MONPSYCHOMAG est un Magazine de Psychologie qui a pour objectif d'apporter des solutions pratiques à la population à travers la psychologie. Il est constitué des Psychologues du travail, de la santé, de l'éducation, de l'orientation et autres. Suivez nous pour plus d'impact. Le meilleur s'installe en vous.

Laisser un commentaire