4 positions pour stimuler le clitoris

4 positions pour stimuler le clitoris

On n’a jamais autant parlé d’une toute petite chose, d’un bouton secret que Verlaine nommait  » la boule de gomme  » et Théophile Gautier,  » la rose « . Le clitoris, seul organe dédié exclusivement au plaisir, avec ses 8.000 terminaisons nerveuses… Les bulbes vestibulaires du clitoris se gorgent, comme le corps spongieux du pénis, de sang grâce à des tissus. Ces éléments gonflent lorsque la femme est excitée. Le gland est également riche en terminaisons nerveuses. Comme le pénis, le clitoris se décapuchonne.

1. Classique : la position de l’Andromaque

Pour apprendre à prendre du plaisir pendant l’amour, rien de tel que la position de l’Andromaque. Assise à califourchon sur son partenaire, la femme peut stimuler son clitoris en se caressant, ou grâce aux frottements contre son partenenaire ! A elle de décider ce qui lui convient le mieux pour accéder au Nirvana.

La technique : L’homme est couché sur le dos. Sa partenaire est assise à califourchon sur lui, et prend appui sur ses mains pour bouger son bassin de haut en bas.

2. Câline : la position de l’écrin à bijoux

Tendre et sensuelle, la position de l’écrin à bijoux est synonyme de pénétration lente et de caresses romantiques à souhait. Mais ne vous y trompez pas : bien que lascive, cette position est une voie royale vers le septième ciel ! Serré contre sa partenaire, l’homme peut à la fois titiller son clitoris par ses va-et-vient et en le caressant du bout des doigts. En plus, nul besoin d’être sportive, la position de l’écrin à bijoux est accessible même aux plus paresseuses.

La technique : Face à face, les deux partenaires sont couchés sur le côté. L’homme se glisse entre les jambes de la femme, et celle-ci replie sa jambe gauche sur la cuisse de son partenaire.

3. Sportive : la position du cheval à bascule

Avis aux sportives : la position du cheval à bascule exige une bonne dose de souplesse… mais tient toutes ses promesses ! Allongé sur sa partenaire, l’homme stimule son clitoris tantôt vite, tantôt doucement par ses mouvements de va-et-vient et fait monter le plaisir jusqu’à l’extase. La différence avec la position du missionnaire ? En levant la jambe bien haut, la femme permet à son partenaire d’accéder encore plus facilement à son clitoris…

La technique : Couchée sur le dos, la femme pose sa cheville sur l’épaule de son partenaire, étendu au-dessus d’elle. L’homme s’appuie sur ses bras pour bouger son bassin d’avant en arrière.

4. Féministe : la position du cheval renversé

A la fois sensuelle et (plutôt) confortable, la position du cheval renversé se plie à tous les jeux érotiques. Assise à cheval sur son partenaire, c’est la femme qui mène la danse ! En faisant varier les angles de pénétration, elle peut même partir en quête du fameux point G. Et parce que cette position favorise les frottements entre les corps, elle est aussi idéale pour réveiller le clitoris…

La technique : L’homme est couché sur le dos, les jambes repliées. La femme est assise à califourchon sur lui, de dos, et bouge son bassin de haut en bas en appuyant son ventre contre les cuisses de son partenaire.

Référence

  1. Slow : la position du compas

monpsychomag

MONPSYCHOMAG est un site, regroupant les psychologues du monde entier, qui a pour objectif d'apporter des solutions pratiques à la population à travers la psychologie. Il est constitué des Psychologues du travail, de la santé, de l'éducation, de l'orientation et autres. Suivez nous pour plus d'impact. Le meilleur s'installe en vous.

Laisser un commentaire