Chaque parent devrait lire ceci.

Chaque parent devrait lire ceci.

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau numéro de votre magazine panafricain de psychologie qui s’adresse aujourd’hui aux parents. Mais puisque nous sommes tous appelés à devenir parent un jour (sauf si vous ne voulez pas, ce qui n’est strictement pas mauvais) nous vous invitons alors tous à lire cet article !

L’orientation des enfants: Comment ? Quand ? Pourquoi ?

1. Pourquoi orienter les enfants ?

 » Aller à l’école, devenir médecin, construire une famille et une maison. »

Tel fut le rêve de Kodjo à 10 ans lorsque ses parents ravis d’avoir plus tard un médecin dans la famille l’y avaient encouragé vivement. C’est ce rêve qui l’emmène 8 ans plus tard devant la faculté de médecine de sa ville, cherchant à s’inscrire. Là, il constate que non seulement l’accès à la faculté était sur concours mais également qu’il n’avait pas eu les notes requises aux précédents examens pour pouvoir s’inscrire. Il se tourne alors vers la fac de droit en se disant qu’à défaut de devenir médecin, il pouvait devenir avocat. 1 an plus tard n’ayant pas pu valider tous ses semestres et au bord du découragement il décide alors de changer de voie. Il s’inscrit alors à la faculté de sociologie et en milieu de l’année académique il délaisse les études pour s’adonner à une passion qu’il s’est découvert au fil des ans: youtubeur professionnel.

Cette histoire, c’est l’histoire de 1482 nouveaux étudiants en 2019 à l’Université de Lomé qui ont fait une réorientation quelques semaines après le début des cours, 1482 ex-enfants qui n’avaient pas eu la chance d’avoir les informations nécessaires sur les métiers ni sur les processus d’orientation qui mène à ces métiers. Qui blâmer?!

Les causes de cet état de fait se situent à plusieurs niveaux notamment la défaillance des systèmes d’orientation et scolaires qui ne fournissent pas une approche réelle des métiers aux enfants; à un autre niveau la faute incombe aux parents. Alors, il est vrai que tous les parents n’ont pas eux-mêmes reçu les mécanismes d’orientation nécessaires pour pouvoir les transmettre à leurs enfants mais la responsabilité leur incombe irrémédiablement. Parce que non seulement, les parents représentent le premier champ référentiel de leur enfant, mais il l’ont aussi vu grandir et sont censés le connaitre mieux que quiconque, ils savent ainsi ce qu’il aime faire, pour quoi il est doué et ils se doivent de le guider sur la bonne voie à suivre. Maintenant qu’en est-il si eux-mêmes ne connaissent pas cette « bonne voie » ?!

2. Quand orienter les enfants ?

Plusieurs chercheurs experts en orientation recommandent de commencer à orienter son enfant dès la classe de troisième.

L’Etudiant se range également de ce côté. Selon eux, l’orientation d’un enfant commençant en troisième, il est indispensable pour les parents d’aborder le sujet à ce moment-là. Le début de la troisième serait le meilleur moment pour commencer, autant pour l’enfant que les parents, à se poser des questions d’orientations. Le choix qui s’effectue en troisième définit d’ores et déjà les voies et carrières qui s’offrent à votre enfant.

Le système scolaire français, qui a été adopté au Togo, offre aux élèves trois moments, au cours de leur scolarité, pour s’orienter vers différentes spécialités ou formations.

Ces trois moments sont :

  • La troisième, au cours de laquelle l’enfant choisit entre une seconde générale (séries scientifique C & D et Littéraire A4) ou une seconde technologique (séries F1, F2, F3, F4, E, Ti/1, G1, G2, G3).
  • La seconde, essentiellement constituée d’un tronc commun. A la fin de la seconde, l’étudiant choisit la série de son baccalauréat : scientifique, littéraire ou technologique.
  • La terminale, où, une fois le bac en poche, l’étudiant s’oriente vers des études supérieures.

Nous recommandons cependant aux parents de commencer à leur parler des métiers dès que l’opportunité se présente, pourquoi pas commencer à parler de son propre métier?

3. Comment les orienter ?

Pour commencer, vous devez préserver le dialogue.

Parler et être à son écoute

Rien de tel que d’entrer en discussion avec votre enfant et de l’écouter. Entendre chez votre enfant ses désirs d’avenir vous permet de cerner ses envies, mais également de l’aider et lui donner des conseils. De la même manière, soyez à son écoute et ne rentrez pas dans une logique de dirigisme. L’orientation est avant tout le choix de votre enfant, et vous êtes là pour l’accompagner dans ses choix : pour cela rien de tel que d’aborder le sujet avec votre enfant.

Les activités périscolaires et la documentation

Lui laisser le choix dans la sélection de ses activités périscolaires permet à l’enfant de découvrir de nouvelles tâches à réaliser en dehors du cadre traditionnel de l’école. Encourager l’enfant à découvrir de nouveaux champs autres que celui dans lequel il est habitué avec vous. Cours de danse, de chant, de peinture, poterie, sports sont autant d’activités qui permettent à votre enfant d’éveiller et cerner ses centres d’intérêts. A défaut, encouragez-le à lire et à se documenter sur tous les sujets possibles: la lecture permet à l’enfant d’approfondir sa culture générale et lui fait découvrir de nombreux métiers auxquels il n’aurait pas pensé.

Aider son enfant dans son orientation en se renseignant et en tenant compte de sa propre expérience

En tant que parent, il ne faudrait pas oublier qu’on a été également un enfant et qu’on a dû nous aider à faire des choix. Il faudrait donc tenir compte de cette expérience personnelle et s’en inspirer afin de mener à bien l’orientation de ses enfants. Posez-vous les bonnes questions : avez-vous été accompagné par vos parents dans votre orientation scolaire et professionnelle? Ou vous ont-ils imposé leurs choix ? Avez-vous aimé votre scolarité ? Exercez-vous le métier qui vous plaît ? Autant d’interrogations qui vous permettront de prendre du recul afin de mieux aider votre enfant.

En outre, il faut prendre en considération l’époque dans laquelle vous vivez. Les réalités de vos années lycée ou étudiant ne sont pas forcément les mêmes que celles d’aujourd’hui. Un facteur déterminant lorsqu’il s’agit d’aider à faire des choix. Votre orientation doit absolument tenir compte de l’évolution de l’emploi, des modes de travail et des tendances actuelles.

Faire appel à un expert pour orienter son enfant

L’orientation n’est pas le fruit du hasard. Alors, bien qu’étant les parents de vos enfants, il est indispensable de se faire accompagner par des professionnels qui maîtrisent mieux le sujet, surtout si vous ne vous retrouvez pas dans tout ce qu’on dit, ce n’est pas grave ! Les conseillers d’orientation-psychologue ou coachs d’orientation scolaire vont aider vos enfants à faire des choix en fonction de leurs notes et de leurs projets d’avenir. Leurs expertises tiennent compte des réalités de l’emploi et des compétences de vos enfants, ce qui leur permettent d’avoir un point de vue plus objectif.

Nous voici à la fin de la première partie de l’article. Nous espérons qu’il vous servira. Rendez-vous jeudi prochain pour la deuxième partie !

Que le meilleur s’installe en vous.

Vous avez des questions? Posez votre question sur notre section « Questions » . Et n’oubliez pas de commenter l’article pour expliquer votre point de vue sur le sujet, que vous soyez parent ou pas!

Candide SOSSOU

Hello chers lecteurs. Je suis Sossou Essi Candide, psychologue du travail et des organisations en formation. En parallèle je suis une jeune écrivaine, maman de Je Vais Bien. Je pense que vivre en société implique beaucoup de choses auxquelles beaucoup de gens ne sont pas initiés. Parmi ces choses figurent le fait de se connaitre soi-même et de connaitre les autres. Et si nous nous initions ensemble !? Rendez-vous chaque mardi dans la rubrique CONNAISSANCE DE SOI ET DES AUTRES, sur le site MONPSYCHOMAG. Je serai ravie d'interagir avec vous sur n'importe quelle question qui vous préoccuperait à ce sujet. A bientôt!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :