La personnalité dépendante

La personnalité dépendante

Une personnalité dépendante trahit sans cesse une intense hésitation, une immense difficulté à prendre des décisions. Généralement appréciée pour sa fidélité et son dévouement, elle a tendance à se mettre en retrait au moment où l’on a besoin d’elle.

Concrètement, le diagnostic de personnalité dépendante est envisagé lorsqu’un sujet se plaint d’un manque de confiance en lui, d’une timidité excessive, ou qu’il se présente sous l’apparence d’une victime.

Sa caractéristique essentielle: un comportement dépendant et soumis (nettement plus fréquent chez les femmes que
chez les hommes).

Ses caractéristiques associées: souvent des traits de personnalité évitante, histrionique, schizotypique ou narcissique.

Ses principales qualités: des facilités pour recevoir des conseils, accepter des directives, suivre des consignes, exécuter des ordres, rendre des comptes, déléguer des responsabilités, aider les autres, s’impliquer dans des relations. nouer des contacts.

Ses plus : la motivation, la capacité d’engagement dans une relation (sentimentale, amoureuse..), un groupe (familial, social, professionnel…).

Ses faiblesses : le manque d autonomie (incapacité a vivre et à faire les choses seul), de confiance en soi (besoin permanent d’être rassuré), de décision (se laisse dominer), la dépréciation des capacités et des qualités personnelles, la peur d’être rejeté, abandonné.

Vous avez des questions sur cet article et vous souhaitez en savoir plus ? Posez votre question sur notre section «Questions» . Vous pouvez également demander une consultation gratuite auprès de votre magazine africain de psychologie. Et n’oubliez pas de commenter l’article, juste en bas pour expliquer votre point de vue sur le sujet.

Références

  1. https://www.cerveauetpsycho.fr/theme/la-personnalite/la-personnalite-dependante-3614.php
  2. http://www.psychomedia.qc.ca/tests/dsm-iv/dependante

LA REDACTION

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :