Maltraitance en couple : des solutions

Maltraitance en couple : des solutions

Être maltraité par la personne que vous aimez, surtout quand il y a de la violence physique et/ou psychologique, est souvent effrayant et traumatisant, et il est difficile de savoir quoi faire quand cela se produit. Une femme victime de violence fait face à un dilemme particulièrement compliqué. Doit-elle rester ou partir ? Voici quelques conseils qui peuvent vous aider si vous êtes dans le cas.

Faire face à la réalité

Être blessé par quelqu’un que vous aimez est déroutant et douloureux, et une réaction courante est l’incertitude (c.-à-d. «Est-ce qu’il vient de me frapper ?» Ou «ai-je fait quelque chose pour le faire agir de cette façon ?» ou encore« Peut-être qu’il est vraiment désolé et ne me fera plus de mal »). Mais lorsque vous êtes femme victime de violence, vous devez vous rendre compte de la réalité et savoir que vous vivez dans une situation dangereuse au lieu de vous berner dans l’illusion.

Accepter le soutien

De nombreuses victimes sont isolées de leur famille et de leurs amis grâce aux manipulations de l’agresseur. Il est important de renouer avec d’autres personnes de votre vie qui vous aiment. Vous trouverez de l’aide auprès de votre entourage.

Pensez aux enfants si vous en avez

Beaucoup de femmes victimes de violences dans les couples sont des mères. Penser aux enfants et chercher à les protéger peut vous aider à vous en sortir de cette situation. Faites un effort de ne pas impliquer vos enfants dans les violences. Epargnez les de ces situations qui peuvent entrainer de dégâts psychologiques chez eux.

Quand ça ne va pas, prenez de bonnes décisions

Ayez le courage de prendre de bonnes décisions quand ca ne va pas au lieu de subir des violences. Au début, beaucoup de ces femmes se persuadent que ca ira, mais se rendent compte finalement que l’irréparable est déjà fait.

Vous avez des questions sur cet article , et vous souhaitez en savoir plus ? Posez votre question sur notre section «Questions». Et n’oubliez pas de commenter l’article juste en bas.

LA REDACTION

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :