Sachez reconnaitre les différents types de collègues difficiles

Sachez reconnaitre les différents types de collègues difficiles
Image illustrative

Quelle que soit votre travail ( plombier, vendeur dans une boutique, maçon, revendeuse au marché, coiffeur, travailleur de bureau, chauffeur etc.), vous allez surement rencontrer des personnes difficiles qui vont rendre votre travail plus stressant. En apprenant à vivre ensemble ou à trouver des façons de rester courtois tout en gardant vos distances, vous aurez de meilleures chances de gérer vos collègues difficiles. Dans mon article aujourd’hui, je partage avec vous des astuces tirées de la psychologie du travail pour vous aider.

Ainsi donc il existe un grand éventail de personnes difficiles que vous pouvez rencontrer au travail. Parmi les types de collègues difficiles, on retrouve le collègue hostile, celui qui se plaint en permanence, celui qui remet son travail à plus tard, celui qui sait tout et le collègue trop gentil.

Le collègue hostile

Le collègue hostile pourrait avoir l’air en colère ou exprimer trop souvent son sentiment d’avoir été lésé. La meilleure façon de gérer ce genre de collègue est de ne pas répondre à sa colère par de la colère. Il a souvent simplement besoin de se faire entendre et il pourrait apprécier un petit soulagement de sa gêne.

Celui qui se plaint tout le temps

Le collègue qui se plaint en permanence peut ajouter du stress inutile à votre environnement de travail. Lorsque vous rencontrez ce genre de personne, écoutez activement ses problèmes et donnez lui ce que vous pouvez et passez votre chemin.

Celui qui rement son travail toujours à demain

Le collègue qui remet son travail à plus tard évite souvent de prendre la responsabilité de quelque chose ou d’agir de peur d’avoir tort ou d’énerver les autres. La meilleure façon de gérer ce genre de personnalité est de retourner à la source de sa peur et de trouver l’information dont il a besoin pour prendre la décision d’agir.

Celui qui sait tout

Le collègue qui sait tout se présente sous deux formes, celui qui sait vraiment de quoi il parle et qui s’assure que tout le monde sait qu’il est un expert en la matière. Ensuite, il y a celui qui pense tout savoir pour affirmer son opinion sur tout et n’importe quoi. Pour les vrais experts, vous pouvez lui faire perdre de son pouvoir en prenant le temps de lui poser des questions, ce qui va généralement l’aider à alléger son attitude négative générale envers les autres. Les collègues qui n’en savent pas autant qu’ils le pensent vont généralement faire preuve d’un petit peu plus d’humilité dès qu’ils vont se retrouver face à une personne qui s’y connait vraiment sur le sujet.

Celui qui est trop gentil

Les collègues trop gentils peuvent devenir un vrai problème au travail, car ils sont généralement d’accord avec tout ce qui se dit sur le moment, mais ils expriment plus tard leur véritable opinion ou ils ne tiennent pas leur parole. Avec ce type de collègue il ne faut pas se fier à son apparence.

Vous avez des questions sur les différents types de collègues difficiles, et vous souhaitez en savoir plus ? Posez votre question sur notre section « Questions ». Et n’oubliez pas de commenter l’article pour expliquer votre point de vue sur les différents types de collègues difficiles.

Le meilleur s’installe en vous

Kevin DAH

Psychologue du Conseil en Orientation. Disponible pour assurer des interventions au Togo en Afrique et dans le monde. Je suis joignable au kevindah62@gmail.com ou au 0022899924341

4 commentaires sur “Sachez reconnaitre les différents types de collègues difficiles

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :