Bégaiement et discrimination

Bégaiement et discrimination
Image illlustrative

Le bégaiement est défini comme étant un problème d’origine neuromusculaire qui entraîne une difficulté à coordonner la respiration, la vibration des cordes vocales et le mouvement des articulateurs de la parole (langue, palais, lèvres). C’est un trouble de la communication qui affecte ou perturbe de façon accentuée le rythme de la faculté humaine qu’est la parole.

Souvent les personnes qui éprouvent des difficultés à s’exprimer aisément sont parfois marginalisées, elles sont reléguées au second plan tout juste parce qu’elles n’arrivent pas à avoir un rythme normal dans la parole.

causes

Déjà, dans les milieux scolaires, les bègues souffrent de marginalisation à tous les niveaux. Entre élèves, c’est le calvaire pour eux. Les élèves bègues font l’objet de moqueries, leurs camarades pour montrer qu’ils sont différents d’eux, vont jusqu’à imiter leur manière de parler. Ces derniers voient leur quiétude troubler. Dans certaines familles, avoir un enfant bègue est un malheur. Dans ces familles, ces enfants peuvent se voir priver de l’amour parental, on pense qu’ils n’ont pas un avenir certain, donc on leur accorde moins d’importance.

Conséquences

La conséquence de la marginalisation qui peut embourber ces derniers est le manque de confiance en soi. Force est de constater que cette marginalisation amène les bègues à perdre confiance en eux, ils finissent par penser qu’ils sont des bons à rien. Et une fois qu’ils ont cette image de bon à rien, ils ne cherchent plus à aller de l’avant. Pour ces personnes qui sont dans les cas décrit, il est possible de se prendre en charge afin de pouvoir changer l’étiquette qui leur sont attribuée.

Quelques solutions pour se traiter efficacement

  • S’exercer seul : quand on est conscient de son handicap, il est parfois conseillé de faire des exercices seul afin de mieux connaître son élocution. Une fois qu’on arrive à repérer ses difficultés, on peut essayer de s’entraîner : par exemple essayer la lecture à haute et intelligible voix.
  • S’exercer en groupe : parfois la peur amplifie le bégaiement, donc s’entraîner en groupe permet de s’habituer à l’influence du groupe sur l’élocution.

Il est important de travailler sur les répercutions psychologiques causées par le bégaiement (sentiments d’anxiété, de détente). Il faut amener les patients a surpasser les croyances qui les empêchent de surmonter leur trouble. Dans nos sociétés, on fera toujours face à des discriminations. Il faut donc apprendre à surpasser ou à ignorer ces discriminations, et chercher des solutions pour triompher.

Vous avez des questions sur le bégaiement, et vous souhaitez en savoir plus ? Demandez gratuitement une consultation auprès d’un spécialiste de notre magazine africain de psychologie ou posez votre question sur notre section « Questions » . Et n’oubliez pas de commenter l’article pour expliquer votre point de vue sur le bégaiement, que vous viviez cette situation de près ou de loin.

Dédila Lucien TANTA

Je suis Dédila fils de TANTA. La psychologie, c'est ma passion. J'aspire devenir psycho-criminologue. Suivez-moi pour plus de partage et d'échange. Le meilleur s'installe en nous!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :