L’anuptaphobie, la peur d’être célibataire

L’anuptaphobie, la peur d’être célibataire
Image d'illustration (shutterstock)

Hello chers lecteurs! Bienvenue dans ce nouvel article de MONPSYCHOMAG. Aujourd’hui dans la rubrique BON A SAVOIR, j’ai le plaisir de vous faire découvrir le mot anuptaphobie et en même temps vous aider à savoir si vous êtes un anuptaphobe ou pas. Pensez vous en être un ? Affirmation ou infirmation à la fin de cet article. Allez on y va !

Avant d’aborder ce sujet du jour, faisons un zoom sur ce qu’est l’anuptaphobie. L’anuptaphobie est une phobie spécifique définie par la peur d’être célibataire ; de ne jamais trouver un partenaire de vie ou de le voir s’en aller. Il est tout à fait naturel de vouloir partager les moments importants de notre vie avec quelqu’un ; que ce soit un ami ; un membre de notre famille  ou un amoureux. Mais chez certaines personnes, ce besoin d’être deux , et plus précisément en couple, les rend compulsif.

Voici 5 symptômes typiques de l’anuptaphobie

Au début d’une relation vous vous emballez très vite voir même trop. Vous vous dites souvent <<j’ai peut-être trouvé le bon>> sauf que presque toujours une fois l’euphorie passer vous vous rendez compte que vous n’avez rien en commun.

Vous n’avez jamais rompu avec quelqu’un : de peur de rester célibataire même si ça va mal dans votre relation vous vous consolez en disant ça va aller. C’est pareil partout en vous forçant à rester dans la relation.

Vous planifiez toujours tout :  vous programmez le plus de sorties weekend avec le plus de gens possible pour toujours avoir quelque chose à faire et surtout toujours quelqu’un à voir. Au cas contraire vous n’êtes pas à l’aise.

Quoi qu’il advienne, vous recherchez désespérément la compagnie de quelqu’un d’autre, sans quoi, vous risquez sérieusement de déprimer.

Vous êtes facilement parano : si vous êtes atteintes d’anuptaphobie, la moindre remarque ou le moindre petit geste de la part de votre partenaire peut déclencher des émotions aux proportions démesurées. S’il vous avoue par exemple qu’il/elle trouve une actrice attirante où qu’il ne vous répond pas à la seconde parce qu’il est occupé à faire quelque chose, vous vous dites qu’il fait cela parce qu’ il n’est pas heureux avec vous et qu’il risque de vous quitter d’un instant à l’autre. Ce que vous souhaitez empêcher à tout prix, bien sûr, puisqu’il s’agit de votre plus grande peur.

Comment gérer cette peur de rester seul (e) ?

Comme toutes les phobies la peur pathologique de rester seul est profondément ancrée en vous. Il sera donc difficile d’y trouver une explication rationnelle, puisqu’elle se rattache rarement à un évènement précis de votre vie, mais plutôt à des enchaînements de situations et de rencontres qui ont façonné votre existence et vos rapports aux autres.

D’ailleurs il est souvent  difficile de surmonter sa peur. Mais rassurez-vous il existe des solutions pour la gérer et mieux vive  avec au quotidien. La première des choses à faire consiste à enlever de la tête que le bonheur passe automatiquement pas une vie de couple. D’ailleurs certains couples ne sont pas heureuses, même s’il font tout pour apparaître comme le couple parfait en société. hahaha

Une fois que vous avez bien intégré cette notion, recentrez-vous sur vous même. Evaluez-vous à votre juste valeur, effectuez des activités qui vous plaisent, avancez dans votre carrière, concrétisez vos rêves … Dites-vous bien que vous pouvez atteindre vos objectifs par vous-même car vous êtes suffisamment forte pour y arriver. Vous n’en ressortirez que plus sereine et épanouie. Et qui sait, c’est peut-être à cet instant précis que l’amour pointera le bout du nez.

Si vous n’arrivez pas toute seule, consulter un psychologue ça vous sera bénéfique. Voilà ! merci de lire jusqu’à la fin… A très très bientôt pour un nouveau article dans la rubrique BON A SAVOIR de MPM.

Et vous ? Etes-vous anuptaphobe ? dites-le moi dans les commentaires juste en bas de ce article

Emilie EDJE

Psychologue du Travail et des Organisations en Formation, je suis EDJE Adjo Émilie. Notre communauté se tue faute de connaissances. Je vous invite alors à me suivre chaque dimanche dans la rubrique BON A SAVOIR sur le site Monpsychomag. C’est avec une totale plénitude de joie que je vous attends pour plus de bonnes choses à savoir et répondre à toutes vos inquiétudes.

Un commentaire sur “L’anuptaphobie, la peur d’être célibataire

  1. The point of view of your article has taught me a lot, and I already know how to improve the paper on gate.oi, thank you.

Laisser un commentaire