Voici le secret pour toucher le point G

Voici le secret pour toucher le point G
Image illustrative

Le point G est une zone érogène ainsi nommée en référence au gynécologue qui l’a découvert : Ernst Gräfenberg. C’est une zone précise qui est sensible aux caresses et à la pénétration. Aujourd’hui, grâce à la science, on sait que le point G n’est pas un mythe et qu’il peut mener à l’orgasme.

Où se situe le point G exactement ?

Il s’agit d’une question que beaucoup de femmes (et d’hommes !) se posent. Une sexologue clinicienne, explique que le point G se trouve dans une zone bien précise « située sur la partie antérieure du vagin, à environ 3 cm de l’entrée. Il est le point de contact entre la partie interne du clitoris et la paroi du vagin.

Image du point G dans le vagin

Comment trouver le point G ?

La découverte du point G peut se faire seule ou à deux mais comme le précise les sexologues, il est toujours intéressant d’explorer soi-même son propre corps, car bien connaître nos mécanismes d’accès à la jouissance, nous permet de nous approprier notre sexualité. Avant de partir en exploration, prenez le temps des préliminaires. Il est préférable d’être excitée et de lubrifiée. De plus, votre clitoris sera gonflé sous l’effet du plaisir donc vous serez plus susceptible de trouver votre point G.

Quelle est la position idéale pour trouver son point G ?

A quatre pattes, accroupie ou allongée sur le ventre. Demandez à votre partenaire d’introduire – ou introduisez, si vous êtes seule – votre index dans votre vagin en exerçant de petites pressions discontinues sur la zone désignée. Le point G se situe sur la paroi antérieure du vagin, c’est-à-dire à l’avant, coté pubis et non côté anus côté pubis. Il n’existe pas de repère précis car toutes les femmes sont différentes. Généralement, on s’accorde à dire que le point G se trouve entre deux et trois centimètres de l’entrée du vagin. L’important est d’observer les sensations et réactions de votre corps.

Quelles sont les positions du Kamasutra spéciales point G ?

L’Andromaque car vous êtes maîtresse de votre plaisir et vous pouvez orienter la pénétration comme bon vous semble jusqu’à déclencher vous-même votre orgasme.

Andromaque

Le missionnaire réalisé avec beaucoup de douceur : préférez les caresses du pénis contre vos parois vaginales que les va-et-vient. Invitez votre homme à faire « des ronds » dans votre vagin.

Missionnaire

La levrette, car le gland du clitoris est « mis de côté », si bien que c’est l’occasion rêvée pour stimuler votre point G. Pour que le pénis de votre partenaire stimule votre point G, la position doit être assez profonde et douce. N’hésitez pas à vous cambrer plus ou moins jusqu’à découvrir l’angle de pénétration adapté à votre morphologie.

Levrette

La table de réunion : vous êtes allongée sur une table et votre partenaire, debout, vous pénètre.

Table de réunion

Vous avez des questions sur le point G ?, et vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à poser votre question sur notre section « Questions » . Et n’oubliez pas de commenter l’article pour expliquer votre point de vue sur le sujet, que vous viviez cette situation de près ou de loin.

LA REDACTION

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :