Comment se réconcilier après une querelle ?

Comment se réconcilier après une querelle ?
Image illustrative

Tout le monde a un défaut. Dans une relation, il y aura toujours des disputes. Que vous vous soyez disputé avec un ami, un membre de votre famille ou votre partenaire, il existe différentes façons de vous réconcilier. L’objectif principal est le même : faire savoir à l’autre que vous regrettez ce qu’il s’est passé et le rassurer de l’importance qu’il a à vos yeux. Alors, comment se prendre ?

1- Excusez-vous immédiatement

La première des choses à faire est de s’excuser. Ceci est particulièrement important dans les cas suivants.

  • Vous avez accusé une personne d’avoir fait quelque chose, mais vous êtes dans l’erreur.
  • Vous n’êtes pas extrêmement contrarié. Lorsque vous êtes frustré, fâché ou blessé ou ressentez des émotions très fortes, il est préférable d’attendre avant de vous excuser, car vous ne devez pas laisser vos émotions interférer. Si vous contrôlez ces émotions, excusez-vous tout de suite.
  • L’autre personne a le désir d’arranger les choses. L’autre n’a parfois pas envie de régler la situation immédiatement, mais s’il ou elle désire le faire, présentez vos excuses le plus vite possible.
  • Vous ne demandez pas pardon dans l’unique but d’éviter un conflit ou de faire plaisir à l’autre. Certaines personnes s’excusent pour ne pas avoir une discussion désagréable, ceci peut générer de la frustration à moyen terme, car vous ne défendez pas votre point de vue et n’exprimez pas vos désirs.

2- Calmez-vous

Si vous souhaitez parler avec quelqu’un alors que vous ou l’autre personne êtes sous l’emprise de la colère, ni vous ni elle ne serez réceptifs, et en mesure d’écouter.

  • Le dicton « n’allez jamais vous coucher lorsque vous êtes en colère » est plein de sagesse. Si vous attendez trop longtemps, la colère restera en vous, vous dormirez mal et ne passerez pas une bonne journée le lendemain. Ceci peut aboutir à un conflit plus important.
  • Il est possible que tous les aspects du problème ne soient pas résolus à la fin de la journée. L’issue dépend de sa complexité, de sa profondeur et parfois de logistique, il est donc possible que vous ne soyez pas en mesure de régler la situation immédiatement. Ne la laissez cependant pas de côté.

3- Choisissez intelligemment le bon moment

Essayez d’éviter d’approcher cette personne pour vous réconcilier lorsqu’elle est soumise à beaucoup de stress ou à des émotions fortes (par exemple pendant qu’elle travaille sur un projet important, qu’elle règle un problème personnel ). Attendez un moment où cette personne a moins de soucis à gérer.

4- Utilisez je au lieu de tu

Limitez la conversation à ce que vous avez fait et à ce que vous avez ressenti, plutôt que d’accuser l’autre. Si cette personne se trouve accusée, cela pourrait simplement déclencher une nouvelle dispute.

  • Par exemple, si vous vous êtes disputé parce que vous avez dit quelque chose de méchant à votre ami, ne lui dites pas : je suis désolé que tu sois senti blessé par ma remarque. Cette phrase lui fait porter la responsabilité parce qu’il s’est senti blessé, plutôt que d’accepter votre propre responsabilité, car vous avez dit quelque chose de méchant.

5- Comprenez qu’un certain degré de conflit est normal

Dans toutes les relations, que ce soit avec un ami, un membre de votre famille ou votre partenaire amoureux, vous devez travailler avec une personne qui est souvent très différente de vous. À cause de cela, il est naturel qu’il existe un certain degré de conflit de temps en temps. La chose la plus importante à faire est de ne pas prétendre que ce conflit n’existe pas ou de l’ignorer, mais plutôt de la gérer

Vous avez des questions, et vous souhaitez en savoir plus ? Posez votre question sur notre section « Questions ». Et n’oubliez pas de commenter l’article pour expliquer votre point de vue sur le sujet.

LA REDACTION

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :