Le Trouble Panique, qu’est-ce que c’est ?

Le Trouble Panique, qu’est-ce que c’est ?
Image d'illustration

Bonjour chers lecteurs de MONPSYCHOMAG. Bienvenue dans ce nouvel article. Aujourd’hui, nous vous invitons à prendre connaissance d’un trouble psychologique que vous méconnaissez à coup sûr: il s’agit du Trouble Panique.

C’est quoi, le Trouble Panique ?

Le Trouble Panique est un trouble psychologique qui appartient à la famille des troubles anxieux et qui se caractérise par la survenue d’attaques de panique répétées (deux ou plus en l’espace de 4 semaines). Ces attaques de panique sont associées à une crainte persistante de les revivre, à l’inquiétude du sujet des conséquences de ces attaques et à un changement important de comportement. Cependant, de quoi parle t-on quand nous évoquons les attaques de panique ?

Qu’est-ce que c’est, une attaque de panique ?

Une attaque de panique est une montée brusque de crainte ou de malaise intense qui atteint son acmé en quelques minutes, avec la survenue de 4 (ou plus) symptômes physiques ou cognitifs de la liste suivante:

On dit d’une personne qu’elle fait une attaque de panique quand elle présente les signes suivants :
– palpitations, battements de coeur sensibles ou accélération du rythme cardiaque
– Transpirations
– Tremblements ou secousses musculaires
– sensation de souffle coupé ou impression d’étouffement
– Sensation d’étranglement
– douleur ou gêne thoracique
– Nausée ou gêne abdominale
– sensation de vertige, d’instabilité, de tête vide ou impression d’évanouissement
– Frissons ou bouffées de chaleur
– Paresthésies
– déréalisation ou dépersonnalisation
– peur de perdre le contrôle de soi ou de devenir fou
– peur de mourir

Quels sont les facteurs de risque ?

Ils sont de trois ordres: tempéramentaux, environnementaux et génétiques et physiologiques

Tempéramentaux : une affectivité négative et une sensibilité à l’anxiété peuvent favoriser la survenue répétitive d’attaques de panique

Environnementaux : abus sexuels ou physiques subis dans l’enfance, le tabac ou la drogue.

Génétiques et physiologiques : Il existe un risque de trouble panique parmi les descendants de parents souffrant d’un trouble anxieux, dépressif ou bipolaire.

Que faire pour éviter le Trouble panique ?

Pour éviter le Trouble panique, il faut se cultiver une affectivité positive (considérer et vivre le bon côté des choses par exemple). Il faut aussi éviter la consommation des substances psychoactives qui provoquent souvent un état de stress.

Au vu de la description qui a été faite du trouble panique, si vous constatez que vous en souffrez, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez un spécialiste, un psychologue ou un psychiatre en l’occurrence, pour vous faire aider.

Vous avez des questions à propos du Trouble Panique, vous aimeriez en savoir plus ? Posez toutes vos questions dans le menu « question » et dites nous en commentaire si cet article vous a été utile.

A bientôt pour la découverte d’autres troubles!

Pierrot AMEZIAN

Je suis Pierrot AMEZIAN, psychologue clinicien, de la santé et neuropsychologue en formation. Pour moi, tout se joue dans notre tête, alors j’estime que notre santé psychologique est tout aussi importante que notre santé physiologique. Suivez-nous car nous sommes là pour installer le meilleur en vous Nous sommes MONPSYCHOMAG.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :