Les femmes incomprises au lit

Le sociologue Jean-Claude Kaufmann décortique les mécaniques qui poussent les femmes à se résigner à des rapports sexuels qu’elles ne désirent pas avec leur conjoint. Même avec son conjoint, faire l’amour n’a rien d’évident. Et de nombreuses femmes abandonnent leur corps à leur partenaire sans avoir vraiment envie d’un rapport sexuel.

Le sociologue Jean-Claude Kaufmann, directeur de recherche au CNRS, lève le voile sur ces zones grises de l’intimité des couples, qui tournent parfois au rouge quand l’homme nie sciemment le refus de sa conjointe pour assouvir son désir coûte que coûte. Qu’est-ce qui pousserait les hommes à agir ainsi ?

Dans << Pas envie ce soir >> une publication passionnante, perlée d’une centaine de témoignages de femmes et d’hommes, qui invite chacun à s’interroger sur ses pratiques et à libérer une parole parfois trop longtemps étouffée, Kaufman pense que la plupart des femmes se forcent à satisfaire leur mari au lit sans avoir envie:

<< L’immense majorité des femmes ont déjà eu des rapports sexuels avec leur conjoint sans en avoir envie. Elles vont se forcer pour lui faire plaisir, pour ne fragiliser leur couple et par peur que leur homme aille ailleurs. Ce qui serait particulièrement insupportable pour elles, car le couple, qui leur offre protection, est la chose la plus précieuse dans leur vie.>>

Pour lui, ce problème résiderait dans un schéma mental que les femmes se sont forgées en pensant que leur message de non consentement est clair: << Les femmes pensent que leur message de non-consentement est fort et clair. Alors qu’il faudrait qu’il soit plus explicite pour que les hommes comprennent leur non-désir.

L’absence d’envie des femmes passe par des signaux corporels, comme une forme de passivité pendant l’acte sexuel. Mais l’homme ne va pas l’interpréter comme un signe de refus et va se dire que les rapports démarrent toujours un peu comme ça. Les hommes ne comprennent pas.

Parfois, la femme déclare qu’elle est un peu fatiguée, va se retourner sur le côté, mais pour son conjoint, ce n’est pas ressenti comme un message de non-consentement. Et pourtant, une majorité d’hommes sont respectueux des femmes. Ils ne comprennent toujours pas qu’ils les forcent…>>

Pour lui, la solution à ce problème serait la communication mais encore faut-il savoir communiquer : << Tout fonctionne sur le non dit, le refoulement, le quiproquo. Le couple a l’illusion d’une communication facile alors qu’elle ne passe pas. Pour sortir de cet écueil, il faudrait discuter de ce qui se passe dans le lit en dehors des moments d’interactions sexuelles, pour clarifier la communication et être à l’écoute de la manière dont proviennent le désir et le plaisir chez chacun. >>

Je suis Kevin DAH. Psychologue du travail et des organisations (M2), Conseiller d'orientation, Community Manager, Blogueur, Rédacteur à Elitedafrique. Je reste toujours convaincu que tout individu a quelque chose de bon en lui. Le plus important est de trouver cette chose et l'activer.
Posts created 73

Un commentaire pour “Les femmes incomprises au lit

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :