La stigmatisation nuit à la santé psychologique des personnes séropositives

La stigmatisation nuit à la santé psychologique des personnes séropositives

Les personnes infectées par le VIH sont des hommes, des femmes, des enfants. Ils sont nos voisins, nos collègues, nos amis, nos amoureux. La stigmatisation nuit à la santé sexuelle, mentale, émotionnelle et psychologique des personnes affectées. Il est de la responsabilité de chacun d’accéder à l’information nécessaire afin de comprendre ce qu’est le VIH et comprendre comment on peut aider les personnes vivant avec le VIH à vivre en santé dans nos communautés. Souvent, il est compliqué à certaines personnes de vivre avec les personnes séropositives. Cependant, plusieurs malades décèdent pas à cause de la maladie mais à cause de l’abandon de leur entourage. Etre séropositif n’est pas la fin du monde. Ils ont besoin du soutien de leur entourage. Voici ce que vous pouvez faire.

  • Passez du temps avec la personne malade. Discutez avec elle des aliments dont elle a besoin pour maintenir son poids ou grossir, et pour traiter sa maladie. Découvrez le type d’aliments qu’elle aime et qu’elle n’aime pas. Impliquez-la dans la planification de ses repas.
  • Suivez l’évolution de son poids. Si possible, pesez-la régulièrement et enregistrez son poids. Cherchez toutes les causes inattendues de perte de poids et réagissez.
  • Vérifiez les médicaments qu’elle prend. Lisez les instructions pour vérifier quand ils doivent être pris, les aliments qui doivent être évités et s’il y a des effets secondaires.
  • Soyez encourageant et aimant. Si une personne a une envie particulière soudaine, essayez de la satisfaire.
  • Soyez ferme sur l’importance qu’il y a à manger et encouragez-la à manger souvent, mais ne la forcez pas. Lui donner trop à manger d’un seul coup peut l’amener à refuser.
  • Si elle est trop malade pour quitter le lit, vérifiez qu’elle a à manger et à boire à portée de main.
  • Soyez observateur. Vérifiez si la maison est propre, qu’il n’y a pas de problème d’hygiène évident et qu’il y a suffisamment à manger.
  • Si la personne malade vit seule, invitez-la chez vous pour un repas. Encouragez les autres membres de la communauté à lui rendre visite et à l’inviter.

Reférences : Shutterstock, FAO

Kevin Mawussé DAH

Passionné par l'accompagnement des étudiants dans leurs projets d'études et professionnel, j'ai guidé plus de 300 étudiants. Psychologue du travail diplômé de l'Université de Lomé et conseiller d'orientation scolaire et professionnelle, j'ai animé des séances d'orientation pour élèves et adultes, alliant expertise en psychologie positive et compétences digitales. En tant que troisième meilleur blogueur au TogoDigitalAwards 2020 avec 91 articles sur www.monpsychomag.com, j'ai partagé mes connaissances. En parallèle, en tant que doctorant, je travaille sur une approche novatrice pour la conceptualisation d'un modèle théorique en orientation en Afrique. Explorez mes compétences et découvrez comment je peux contribuer à vos projets et objectifs professionnels. #Orientation #PsychologieDuTravail

Laisser un commentaire