La dyspareunie, causes et traitements

La dyspareunie, causes et traitements

Les douleurs ressenties lors des rapports sexuels sont désignées par le terme « dyspareunie » ce terme est le plus souvent employé pour désigner la douleur que ressentent les femmes lors d’un rapport sexuel. Mais en réalité le terme « dyspareunie » désigne a la fois la douleur ressentie par l’homme et la femme pendant des rapports sexuels. Comment ce qui normalement devrait procurer, plaisir et satisfaction ( les rapports sexuels ) peut parfois être Source de souffrance ? C’est ce que nous allons comprendre dans ce nouveau numéro et savoir comment y remédier…

Quelles sont les causes de la dyspareunie ?

Les douleurs lors d’un rapport sexuel ont plusieurs causes aussi bien physique que psychique ( psychologique ).

Causes psychiques

  • Un traumatisme antérieure, qui eut être causé par une mauvaise première expérience sexuelle ( exemple : viol )
  • La peur de se faire pénétrer ou d’avoir une grossesse non désirée ( les femmes), et de ne pas arriver à satisfaire sa partenaire ( les hommes )
  • Un manque d’excitation qui conduit à une sécheresse vaginale

Quels causes physiques

  • Infections gynécologique
  • Inflammation
  • Une réaction allergique
  • Des blessures lors de l’accouchement
  • Un dérèglement hormonal

Traitement de la dyspareunie

Un avis médical est recommandé en cas de dyspareunie persistante, répétée ou de forte intensité. Une série de questions sur les douleurs ressenties lors du rapport sexuel permet de poser un premier diagnostic. Celui-ci peut être confirmé ou approfondi par des examens médicaux complémentaires.

En réalité le traitement de la dyspareunie dépend des origines de la douleur. Le plus important est d’expliquer au patient lors de la consultation chacun de ces gestes et toutes ses constatations pour lui rassurer sur l’anatomie. La dyspareunie dans la plupart des cas nécessite un traitement mixte d’ordre physique et psychothérapeutique à adapter selon la situation et en discussion avec la patiente. L’utilisation d’un gel lubrifiant pendant les rapports sexuels est très recommandée dans le traitement de la dyspareunie ceci facilite la pénétration et atténue les douleurs en augmentant également les sensations de plaisir.

Si ce trouble est causé par les myomes ou tumeurs il faut une intervention chirurgicale. Il faut accompagner les thérapies locales d’une sexo/psychothérapie parmi lesquelles on trouve la physiothérapie pelvienne qui permet d’agir sur la douleur ainsi que sur la tension musculaire locale générale en apprenant à relaxer les muscles de la région pelvienne. Toutefois la sexothérapie cognitive et comportementale peut également se révéler très efficace et est scientifiquement prouvée.

Stephane AGOUNKE

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: