Conditions de travail et attitudes des travailleurs

Conditions de travail et attitudes des travailleurs
Image illustrative

Le potentiel humain se trouve au cœur de toute entreprise. Il est à constater de nos jours que l’organisation qui survit à la concurrence est celle qui a une meilleure politique des ressources humaines. C’est grâce au efforts conjugués des employés que chaque organisation existe et évolue. Malheureusement, cette réalité est longtemps ignorée dans les entreprises.

Les individus ont tendance à faire la comparaison des conditions de travail dans lesquelles ils sont avec celles des autres collègues d’autres sociétés. Ces comparaisons suscitent des comportements chez les travailleurs qui sont des manifestations de attitudes inadaptées.

Quelques facteurs de mauvaises conditions de travail

  • La surcharge au travail
  • Le style de commandement
  • La relation avec la hiérarchie
  • La rémunération

Les conséquences

En terme de conséquences, elles sont énormes et souvent mauvaises pour l’évolution de l’entreprise. Dans sa recherche au Togo sur les employés de NIOTO en 2007, Madame Yawavi DJIDDJIWOU, Psychologue du Travail et des Organisations a constaté que :

  • La surcharge du travail empêche les employés d’aller à la pause
  • La rigidité du style de commandement et la surcharge du travail expliquent les erreurs constatées
  • Les mauvaises relations avec la hiérarchie font que les agents ne disposent pas d’autonomie dans l’exécution de leurs tâches
  • La mauvaise rémunération crée chez les agents la volonté de changer d’emploi

Les solutions

Il serait important pour les entreprises de :

  • Motiver les travailleurs par l’augmentation des salaires et par l’octroiement des primes…
  • Ecouter et répondre aux doléances du personnel à travers leurs délégués
  • Autoriser les rencontres avec les employés…

Kevin DAH

Consultant en orientation scolaire et professionnel. Disponible pour assurer des interventions au Togo en Afrique et dans le monde. Je suis joignable au kevindah62@gmail.com ou au 0022892108694

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :