Voici deux techniques pour bien respirer

La respiration est une fonction biologique qui permet l’absorption de l’oxygène et le rejet du gaz carbonique. Elle est un élément fondamental pour le bien-être et la survie de l’homme. Elle a un but très précis : apporter l’oxygène puisé dans l’air, aux cellules du corps. Malheureusement, la plupart du temps, les gens ne pratiquent plus une bonne respiration. Les problèmes comme les difficultés respiratoire, l’essoufflement rapide, les maux de tête et une somnolence le jour pouvaient être résolu par la bonne respiration.

En outre on peut retenir comme bienfaits : la désintoxication du corps; l’augmentation de l’oxygène dans le sang; la diminution du stress et de l’anxiété; l’amélioration de la posture. Elle permet de gérer les émotions; renforce le système immunitaire. Si respirer est naturel, bien respirer est loin de l’être. Une respiration calme et profonde oxygène le cerveau et les tissus. Elle permet de mieux gérer le stress de bien dormir et même contrôler la douleur.

Cependant, comment faire pour avoir une bonne respiration ? Voici quelques exercices :

1- La respiration à la paille : elle consiste à respirer calmement et à bien vider l’air de ses poumons.

Étape 1: Debout ou assise, dos bien droit, prenez une paille et placez-la devant la bouche.

Étape 2: Inspirez d’abord lentement par le nez tout doucement comme pour respirer délicatement l’odeur d’une fleur ou d’une eau de parfum. Attendre une seconde, puis expirez par la bouche entrouverte en soufflant tout doucement dans la paille comme pour raviver une braise.

Étape 3: Enfin de l’expiration, contractez légèrement les abdominaux. Attendre une seconde. Effectuez une dizaine de respiration complète en essayant d’allonger l’expiration au fur et à mesure.

2- La respiration abdominale : très relaxante, la respiration abdominale soulage la fatigue et permet d’éliminer des déchets toxiques. Elle favorise la détente musculaire ainsi que l’oxygénation du cerveau. Comment le faire ?

Étape 1: Posez les mains sur le ventre pour mieux sentir le va et vient de la respiration.

Étape 2: Inspirez par le nez en gonflant le ventre comme un ballon.

Étape 3: Expirez lentement par la bouche en vidant progressivement le ventre d’air. Videz l’air de vos poumons.

Plus longue est la respiration, meilleure sera la détente. En inspirant, on peut imaginer que l’on se remplit d’oxygène, d’air pur, d’énergie positive. Et en expirant on expulse le dioxyde de carbone, on évacue ses soucis, ses pensées négatives, son stress. Les bénéfices de ces exercices font surface quand on les répète.

Salut je suis Emilie EDJE. J'ai 20 ans étudiante en deuxième année de psychologie du travail et des organisations à l'université de Lomé. Je suis également rédactrice en MONPSYCHOMAG.
Posts created 4

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :