Qu’est-ce que l’hypnose ?

Qu’est-ce que l’hypnose ?

L’hypnose est une technique thérapeutique où le professionnel plonge le patient dans un état modifié de conscience. Cette technique est particulièrement utilisée en complément d’une prise en charge psychologique pour ses effets relaxants et porteurs de grands changements.

L’état de transe hypnotique modifie la vigilance du patient : les stimulis sont moindres, monotones, et le cerveau se met à produire des images en puisant dans l’inconscient.

Concrètement, il est difficile de décrire ce que ressent un patient sous hypnose, mais on peut rapprocher cela de la sensation éprouvée juste avant de s’endormir. Calme, les défense abaissées, le patient peut ainsi plonger en lui-même et débloquer des rouages qui lui font obstacle dans la vie de tous les jours.

Que soigne l’hypnose ?

L’hypnose peut être le traitement direct d’une affection, ou un complément à l’action d’un thérapeute. Elle permet de soigner ou d’aider à soigner de multiples affections, traumatismes ou dépendances, mais aussi à dépasser des obstacles, mais doit être pratiquée dans un cadre strict.

Elle est notamment efficace pour : l’arrêt du tabac, avec un taux de réussite de 80% ; les troubles du comportement alimentaire : en général, elle vient en complément d’un suivi psychologique ; les troubles psychologiques : anxiété, phobies, stress, troubles du sommeil, problèmes de mémoires, problèmes sexuels…

La lutte contre la douleur : elle permet notamment de réduire les médicaments et peut aussi venir en complément d’une anesthésie. Les maladies psychosomatiques : eczéma, psoriasis, asthme, rhinite allergique… Les troubles digestifs.

On utilise aussi l’hypnose pour la confiance en soi, la relaxation, avant un accouchement, ou chez les enfants souffrant de stress. En revanche, l’hypnose n’est pas efficace sur les troubles psychiatriques graves, tels que la schizophrénie ou la dépression aiguë, les maladies chroniques graves ou le sevrage des drogues dures.

Qui peut pratiquer l’hypnose ?

Qu’ils utilisent l’hypnose comme complément d’une autre pratique ou non, les hypnothérapeutes doivent être titulaires d’un diplôme en hypnothérapie, leur autorisant le titre de praticien ou maître-praticien en hypnose.

L’hypnose est souvent pratiquée par les psychologues ou psychothérapeutes comme complément à leur pratique, afin d’aider les patients sur le chemin vers le mieux-être.

Vous avez des questions à propos de l’hynose, vous aimeriez en savoir plus ? Posez toutes vos questions dans le menu « question » et dites nous en commentaire si cet article vous a été utile.

LA REDACTION

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: