Le suicide au travail

Le suicide au travail
Image illustrative

Bonjour chers lecteurs du magazine MONPSYCHOMAG, la forme j’espĂšre🙃✹. Bienvenue Ă  la dĂ©couverte de ce nouvel article, sans trop tarder commençons. {Sujets sensibles abordĂ©s dans l’article.}😊

Le suicide au travail représente un véritable défi pour les professionnels de la santé au travail. Son analyse impose de tenir compte simultanément des enjeux subjectifs du travail et de ses conditions collectives qui restent encore trop souvent opposées.

Le suicide dans le monde du travail est un sujet d’actualitĂ© mais controversĂ© et complexe puisqu’il se trouve entre deux monde : le monde de la santĂ© et le monde du travail. Le nombre de suicides en lien avec le travail semble augmenter mais il demeure difficile Ă  Ă©valuer puisqu’il recouvre Ă  la fois des suicides survenus sur le lieu de travail et des suicides survenus en dehors du lieu de travail mais en lien avec une souffrance au travail.

En 2007, le suicide de salariĂ©s en entreprise a Ă©tĂ© fortement mĂ©diatisĂ© et a interrogĂ© les entreprises : quelle prĂ©vention mettre en place pour Ă©viter que des salariĂ©s ne se suicident ? Certaines entreprises se sont focalisĂ©es sur le repĂ©rage des personnes fragiles pour Ă©viter le passage Ă  l’acte. Cette dĂ©marche d’accompagnement des salariĂ©s en souffrance psychologique doit nĂ©cessairement s’accompagner d’un travail en amont, de la prĂ©vention des risques psychosociaux, RPS.

En effet, ce n’est pas le travail en tant que tel qui affecte la santĂ© mentale des personnes qui travaillent mais les conditions dans lesquelles elle rĂ©alisent leur travail. C’est ainsi qu’une mauvaise organisation du travail, des ordres et consignes contradictoires, etc peuvent conduire certains salariĂ©s Ă  des gestes suicidaires.

PrĂ©venir le suicide c’est prĂ©venir en amont les RPS : analyse des contraintes psychologiques et organisationnelles. Sous ce terme de risques psychosociaux, RPS, se cache en pratique un ensemble de termes et de concepts parfois trĂšs diffĂ©rents. Cette expression renvoie Ă©thymologiquement aux risques psychologiques ( individuel) et sociaux ( la sociĂ©tĂ©). Les mots travails, contraintes et prĂ©vention sont absents de cette dĂ©finition


Il est nécessaire de repréciser en quoi consiste la prévention de ces risques psychosociaux. La prévention des risques psychosociaux passe par une analyse des contraintes psychologiques et organisationnelles sur le site de travail.

Cette analyse des contraintes psychologiques et organisationnelles peut se faire selon 4 axes : le salariĂ© se trouve au centre de 4 sĂ©ries de contraintes psychologiques et organisationnelle au travail qu’il faut analyser :

  • les tensions liĂ©es Ă  la rĂ©alisation du travail
  • les tensions liĂ©s aux comportements entre acteurs
  • les tensions liĂ©es aux valeurs et exigences des salariĂ©s
  • les tensions liĂ©es au changement de travail et de son environnement trop rĂ©current


On stigmatise ainsi l’individu, on Ă©vite une approche plus organisationnelle qui pourrait remettre en question le mode de fonctionnement managĂ©rial. Les entreprises sont encore dans des dĂ©marches de recherche d’indicateurs de stress ( observatoire, reporting, cellules d’écoute, etc) n’analysent pas concrĂštement les conditions de travail qui stressent les salariĂ©s. La souffrance d’une personne a toujours une origine plurifactorielle. Il existe des facteurs prĂ©disposants, des facteurs fragilisants Ă  la fois professionnels et extĂ©rieurs au travail.

Il faut mettre en place des Ă©lĂ©ments qui protĂšgent les salariĂ©s, dĂ©velopper la qualitĂ© de vie au travail, Ă©viter que les facteurs professionnels soient un facteur prĂ©cipitant c’est Ă  dire l’élĂ©ment qui pousse le salariĂ© a prendre sa dĂ©cision.

Vous avez des questions sur le suicide au travail, et vous souhaitez en savoir plus ? Posez votre question sur notre section « Questions » . Vous pouvez Ă©galement demander une consultation gratuite auprĂšs de votre magazine africain de psychologie pour ĂȘtre accompagnĂ© dans ce sens. Et n’oubliez pas de commenter l’article pour expliquer votre point de vue sur le sujet, que vous viviez cette situation de prĂšs ou de loin.

Votre dévoué Rédacteur Wisdom Alexandre BEDE

Wisdom Alexandre BEDE

Bien le bonjour Ă  tousđŸŒč. Je rĂ©ponds au nom de Wisdom Alexandre BEDE✹. Psychologue du travail organisationnel en formation❀, je suis aussi rĂ©dacteur Ă  MONPSYCHOMAG. Suivez Nous pour plus de connaissances et d'articles 💞. 🌈🧡Le vrai pouvoir c'est la connaissance et la connaissance est en elle mĂȘme une puissance.💯💙Le meilleur s'installe en vous.đŸŒ±

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :