La Thésaurisation Pathologique ou la sylogamie

La Thésaurisation Pathologique ou la sylogamie
Image illustrative

Bonjour chers lecteurs de MONPSYCHOMAG. Bienvenue dans ce nouvel article. Avez-vous déjà entendu parler de la thésaurisation pathologique ? Vous en souffrez peut-être. Allons découvrir ce que c’est. C’est parti !

Tout d’abord, qu’est-ce que la thésaurisation ?

Terme le plus souvent utilisé en économie, la thésaurisation désigne le fait d’accumuler de l’argent ou des biens sans le dépenser ou les utiliser. La thésaurisation diffère de l’épargne et cela dans la mesure où thésauriser c’est aussi ne pas fructifier. La thésaurisation ne s’emploie pas qu’en économie car le terme s’applique aussi au domaine de la psychologie et prend alors un sens pathologique ou mieux psychopathologique.

Qu’est-ce donc la thésaurisation pathologique ?

La thésaurisation pathologique est un trouble psychologique qui est apparenté au trouble obsessionnel compulsif. Elle se caractérise essentiellement par une difficulté persistante à jeter ou à se séparer de certains objets, indépendamment de leur valeur réelle. Cette difficulté est due à un besoin ressenti de conserver les objets, à la souffrance associée au fait de les jeter et elle aboutit à une accumulation d’objets qui envahissent et encombrent les lieux d’habitation. On note généralement chez les personnes atteintes certaines caractéristiques telles que l’indécision, le perfectionnisme, l’évitement, la procrastination, la difficulté à planifier et à organiser des tâches et la distractibilité (Frost et Hartl  1996  ; Frost et  al.  2011b  ; Steketee et Frost  2003).

Quels sont les facteurs de risque et que faire pour éviter la thésaurisation pathologique ?

Les personnes présentant une thésaurisation pathologique rapportent souvent, rétrospectivement, que des événements de vie stressants et traumatiques ont précédé le début du trouble ou ont causé son exacerbation (Grisham et al. 2006  ; Landau et al. 2011). Alors il faudrait éviter de s’exposer aux situations potentiellement stressantes afin de prévenir la thésaurisation pathologique.

Vous avez des questions sur la Thésaurisation Pathologique, et vous souhaitez en savoir plus ? Demandez gratuitement une consultation auprès d’un spécialiste de notre magazine africain de psychologie ou posez votre question sur notre section « Questions » . Et n’oubliez pas de commenter l’article pour expliquer votre point de vue sur la thésaurisation pathologique, vous viviez cette situation de près ou de loin.

A bientôt pour la découverte d’autres troubles !

Pierrot AMEZIAN

Je suis Pierrot AMEZIAN, psychologue clinicien, de la santé et neuropsychologue en formation. Pour moi, tout se joue dans notre tête, alors j’estime que notre santé psychologique est tout aussi importante que notre santé physiologique. Suivez-nous car nous sommes là pour installer le meilleur en vous Nous sommes MONPSYCHOMAG.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :