Voici la solution au suicide

Voici la solution au suicide

Chaque 40 secondes, une personne se donne la mort quelque part sur le globe. L’Africain par nature, ne se donne que rarement la mort. Mais actuellement le taux de suicide au sein des pays africains est en hausse. On s’interroge sur le fait que des personnes n’entrevoient aucune solution possible face à la difficulté à laquelle elles font face outre que la mort.

Enfants, jeunes et adultes de toute l’humanité sont confrontés au suicide sans réelles différences. Préoccupé par les cas de suicides qui ne cessent de s’augmenter dans nos entourage, je souhaite partager avec vous dans cet article des moyens à mettre en place pour réduire le taux de suicide.

Bien avant de vous lâcher mes propositions tirées des théories psychologiques pour faire face au suicide, je vous présente les causes probables du suicide, histoire de nous permettre de comprendre les éventuelles raisons qui pousseraient les individus autour de nous à se donner la mort.

Causes

Le suicide est l’acte délibéré de mettre fin à sa propre vie. Ce qui pousse une personne x au suicide n’y poussera pas une tierce autre personne. La dépression, les troubles de personnalité, l’alcoolisme, l’addiction aux drogues, les conflits familiaux, poussent bon nombre d’individus à devenir l’auteur de leur propre mort.

Lorsqu’on se sent seul ou rejeté, quand on ne peut compter sur le soutien de son entourage ou que celui-ci nous manifeste de l’indifférence, face à une situation difficile on perd rapidement espoir. Le problème le plus banal semble colossal et l’individu se sent surpassé.

Des facteurs de stress tels que les problèmes financiers ou des enjeux relationnels jouent un rôle significatif et déterminant dans le passage à l’acte. Un individu quelconque trouve juste de mettre fin à sa propre vie dans le but de mettre un terme à tous ces problèmes précédemment cités, d’arrêter de souffrir seul et silencieusement.

Quelques facteurs poussant au suicide

  • Traumatisme psychologique, des antécédents de troubles de l’attachement, de maltraitance infantile, de violences physiques ou sexuelles sont des facteurs suicidaires
  • Facteurs de risques sociaux : les périodes de séparation affective sont un facteur au risque suicidaire ainsi que le célibat. Les relations sociales, professionnelles sont incluses dans ces risques sociaux.
  • Facteurs démographiques et familiaux : les facteurs démographiques et familiaux peuvent être également des facteurs de suicide. Subir une pression psychologique venant d’un parent peut être pesant. Une dévalorisation de l’individu qui perd entièrement confiance en soi et n’a plus estime de soi, considérant sa vie inutile.
  • Des facteurs socio-économique, profession : le chômage, la pauvreté et la discrimination peuvent être à l’origine de pensées suicidaires et amener l’individu à mettre un terme à sa vie.
  • Facteurs de risques biologiques : selon une hypothèse biologique, une défaillance génétique concernant la sérotonine serait un facteur de risques de suicide.
  • Nombreux sont les autres facteurs n’ayant pas été développés dans cette rubrique. Ceux cités nous donnent un aperçu sur ce qui pousse les personnes à se donner la mort.

Si facile, rapide, peu empathique est un jugement sur autrui. En prenant le soin de comprendre des personnes ayant posé des actes suicidaires non fatal, l’acte suicidaire prend un sens outre que celui de la lâcheté, de la faiblesse d’esprit, du manque de courage, du déshonneur que souvent nous lui avons donné.

Un suicide est souvent une tentative de mettre fin à ses jours qui a réussi, un appel à l’aide qui n’a pas été entendu. C’est un cri de désespoir dont le but est d’attirer l’attention sur soi qui a été inentendue.

Un suicide peut être aussi une fuite de responsabilité, un chantage affectif.

Solutions

Il est possible de réduire les suicides en adoptant certains comportements. Être à l’écoute des personnes, être tolérant, s’ouvrir aux autres, se confier, demander et offrir un soutien social, aller voir un spécialiste lorsqu’on se sent acculé par nos problèmes quotidiens afin de trouver des stratégies pour y faire face.

Vous avez des questions sur le suicide, et vous souhaitez en savoir plus ? Demandez gratuitement une consultation auprès d’un spécialiste de notre magazine africain de psychologie ou posez votre question sur notre section « Questions » . Et n’oubliez pas de commenter l’article pour expliquer votre point de vue sur le suicide, que vous viviez cette situation de près ou de loin.

NB : Une équipe de recherche au Togo s’active actuellement pour investiguer sur cette problématique de l’heure. Nous vous reviendront pour les résultats.

Heldyn GOLO

Je suis Heldyn GOLO, psychologue clinicienne et de la santé en formation. La santé mentale pour ma part est autant importante que la santé physique. Je veux être une oreille attentive pour vous et vous accompagner dans vos projets de chaque jour. Soucieuse de votre bien-être, suivez moi dans la rubrique Bon à savoir de MONPSYCHOMAG pour que le meilleur s’installe en vous.

3 commentaires sur “Voici la solution au suicide

  1. Bonjour. J’apprécie ta publication. Elle aidera beaucoup. Et c’est un sujet pertinent que je valide puisque je me suis toujours interrogé sur la façon de palier ce problème. Sois béni

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :