Cinq erreurs à proscrire avant un entretien d’embauche

Cinq erreurs à proscrire avant un entretien d’embauche
Image illustrative

Depuis 2020, la pandémie mondiale a causé une hausse du taux de chômage dans de nombreux secteurs d’activités. Des millions d’individus se voient privés de leurs emplois. Vous par contre, votre CV et votre lettre de motivation ont été assez impressionnants. Ils ont attiré l’attention d’un recruteur qui vous convient à un entretien. Le poste pourrait être à vous à condition que vous ayez une bonne performance à l’entretien. Rassurez-vous, voici quelques erreurs à éviter lors de votre entretien pour décrocher ce poste qui vous tient tant à cœur.

Ne pas préparer son entretien

La plus grosse erreur que font les candidats à un entretien d’embauche est de ne pas préparer l’entretien. Sachez que préparer préalablement votre entretien augmente vos chances d’être retenu. Un candidat qui prépare son entretien a moins de stress, plus d’assurance et a une facilité à répondre aux questions de l’entretien.

Ne pas avoir des informations sur l’entreprise et le poste recherché

Une autre erreur importante que font les candidats est de ne pas disposer d’informations sur l’entreprise au sein de laquelle ils postulent ou sur le poste qu’ils désirent avoir. Tenez-vous bien disposer des informations sur le fonctionnement, l’organisation, les idées phares, les valeurs que défendent l’entreprise, les principaux concurrents et acteurs du marché vous seront d’un bénéfique immense au cours de votre entretien. Possédez ces informations témoigne de votre intérêt pour cette entreprise et de votre désir de l’intégrer et de participer à son essor.

Il est inadmissible que vous vouliez d’un poste dont vous ne connaissez pas les responsabilités et les fonctions. Avant votre entretien vous devez être en mesure de dire ce qu’on attend d’une personne occupant le poste que vous voulez décrocher et commencer dans le meilleur des cas à proposer des solutions à des problèmes, ou des améliorations qui aideront l’entreprise à se développer.

Vous avez préparé votre entretien, vous disposez d’informations sur l’entreprise et le poste que vous visez. Vous vous sentez prêt et prête pour l’entretien mais pas de précipitations. Il reste encore quelques erreurs à éviter impérativement.

Ne pas tenir compte des règles de politesse et de courtoisie

Il est hors de question d’arriver en retard à son entretien. De préférence arriver au maximum 15 minutes à l’avance. Sachez que votre entretien débute dès votre entrée dans l’entreprise alors éviter de vous faire cataloguer par les premières impressions.

Avoir un habillement inapproprié. Sachez que votre style vestimentaire doit être appropriée pour le poste que vous envisagez. Il est recommandé de mettre un habit dans lequel vous êtes à l’aise et qui vous donne un air sérieux et concerné.

S’assoir sans y être autorisée et avoir un mauvais langage corporel. Lorsque vous entrez dans la salle d’entretien, saluez et attendez qu’on vous demande de vous asseoir ou si possible demander la permission avant de vous asseoir. Asseyez-vous correctement, ayez une bonne posture et un contact visuel avec votre recruteur.

Ne pas savoir se vendre

Le but de l’entretien pour le recruteur est de s’assurer que vous possédiez les caractéristiques générales et spécifiques pour l’exercice des fonctions qui seront les vôtres si vous étiez retenu. Racontez donc votre vie, ne pas maîtriser ou réciter son CV, se plaindre de vos précédents employeurs ne fera que vous dévaloriser. Au contraire maîtriser votre CV mais ne le récitez pas, parler de vos expériences et donner des informations complémentaires qui ne figurent pas dans votre CV. Soyez sûr de vous lorsque vous parlez. Enumérez vos qualités sociales, professionnelles qui vous seront essentielle dans l’exécution de vos fonctions. Montrez par des arguments brefs ce que vous pourrez apporter à l’entreprise.

Discuter trop tôt du salaire

On est tous conscient que l’on travaille pour être rémunéré. Mais lancer trop tôt la question du salaire dans la discussion ne laissera pas de vous une bonne image. Laissez votre recruteur introduire la question du salaire afin de ne pas avoir l’air d’être uniquement motivé par la rémunération. Si le recruteur n’aborde pas la question, patientez jusqu’au moment de l’entretien où il vous demandera de lui poser des questions et alors vous pourriez soulever l’aspect salarial du poste et tous les autres questions et éclaircissements que vous désiriez avoir.

Vous vouliez savoir quoi faire pour réussir votre entretien. L’équipe de MONPSYCHOMAG vous propose de travailler les erreurs citées plus haut pour que votre entretien d’embauche soit une réussite et se solde par le décrochage du travail dont vous rêviez tant. Nous espérons que cet article vous a été d’une aide considérable. Partagez avec nous dans les commentaires vos astuces pour réussir un entretien d’embauche. Que le meilleur s’installe en vous.

Heldyn GOLO

Je suis Heldyn GOLO, psychologue clinicienne et de la santé en formation. La santé mentale pour ma part est autant importante que la santé physique. Je veux être une oreille attentive pour vous et vous accompagner dans vos projets de chaque jour. Soucieuse de votre bien-être, suivez moi dans la rubrique Bon à savoir de MONPSYCHOMAG pour que le meilleur s’installe en vous.

2 commentaires sur “Cinq erreurs à proscrire avant un entretien d’embauche

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :