A la découverte des grandes figures féminines de la psychologie au monde

Comme dans plusieurs disciplines, de nombreuses femmes ont contribué de manière significative au développement scientifique. Il nous vient à l’esprit, des personnalités importantes comme Maccoby Eleanord E., Mary D. AINSWORTH, Margaret Floy Washburn, Anna Freud, de grandes femmes psychologues qui ont marqué positivement la psychologie.

Parcours de combattante, carrière brillante et vie incontestablement passionnante, ce sont ces femmes qui ont laissé des traces considérables et importantes dans l’histoire de la psychologie. Les différentes réalisations ont contribué à l’avancement de la psychologie dans le temps.

Maccoby Eleanord E.

Née le 15 Mars 1917 à Tacoma et morte le 11 Décembre 2018 à Palo Alto, est une psychologue américaine et professeure de psychologie du développement. Elle est connue pour ses travaux de recherche dans le domaine de l’enfance et de la famille en psychologie. Elle est spécialisée dans le domaine de la différences des sexes et du genre, les relations parent-enfant, la psychologie de l’enfant et le développement social du point de vue de l’enfant. Elle a obtenu plusieurs prix de distinction notamment le prix APA pour sa contribution scientifique remarquable à la psychologie. Elle a également émergé dans les grandes universités du Michigan, Harvard, Stanford et autres. Présidente du département de psychologie à Sanford, elle fut la première femme élue à cette fonction de 1973 à 1976. Auteurs de plusieurs publications, The Development of Sex Differences (1966) est l’ouvrage le plus connu de l’auteur.

Mary D. AINSWORTH

Née le 01 Décembre 1913 à Glendale (Ohio) et morte le 21 Mars 1999 Charlottesville (Virginie) à l’âge de 85 ans, est psychologue du développement qui a joué un rôle important dans la théorie de l’attachement notamment sur le phénomène de Strange situation (« situation étrange »), elle a mis en évidence différents types d’attachements, qui sont le type sécure, type d’attachement optimal, et les types insécures, ambivalents et évitants. Professeure à l’Université de Toronto puis à l’Université de Virgine, Mary D., est classée parmi les cinq principaux psychologues les plus influents du vingtième siècle.

Margaret Floy Washburn

Née le 25 Juillet 1871 à New York et morte le 29 Octobre 1939 à Poughkeepsie à 68 ans, est professeure d’université américaine et psychologue de premier plan au début du vingtième siècle en Amérique. Première femme à obtenir son doctorant en psychologie (1894), Margaret Floy W. fut la deuxième femme présidente (1921) de l’APA après Mary Whiton Calkins. Connue pour son travail expérimental sur le comportement animal, ces études étaient la plus grande série d’étude de toutes les Universités américaine à l’époque. The Animal Mind (1908) fut son œuvre la plus connue.

Anna Freud

Née le 03 Décembre 1895 et morte le 09 Octobre 1982 Londres à 86 ans, est fille de Sigmund et Martha Freud. Elle poursuit les traces de son père et devient psychanalyste. Pionnière en psychanalyse de l’enfant, Anna Freud entre dans le mouvement psychanalytique avec la psychanalyse pour les enfants, en présentant un travail le 31 mai 1922 devant la Société psychanalytique de Vienne. Elle demeura toute sa vie proche de son père, affectivement et intellectuellement, elle devient héritière légale des archives et de l’œuvre de Sigmund Freud.

Faisans face à plusieurs barrières, le parcours de nos grandes figures, femmes psychologues, n’était pas du tout facile. Aujourd’hui, plusieurs femmes psychologues se font remarquer dans nos pays à travers cette discipline, on peut citer entre autres, la psychologue Jeannette BARMA du Togo.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :