Les bienfaits psychologiques de la générosité

La générosité est définie comme étant la disposition à donner plus qu’on est tenu de donner et à recevoir moins qu’on pourrait réclamer. En psychologie, il est possible d’affirmer que la générosité possède de nombreux bienfaits. Certains auteurs humanistes et existentialistes mettent en effet en avant les valeurs éthiques et l’amour.

Erich Fromm et Victor Frankl ont notamment étudié les bienfaits de la générosité sur notre état psychologique. Ainsi, Fromm, sociologue et psychanalyste américain d’origine allemande affirme que les valeurs éthiques et l’amour constituent une source de bien-être mental. Ils sont un élément essentiel d’une personne émotionnellement saine (Oberst, 2005).

La générosité est un comportement prosocial qui vise à favoriser le bien-être de l’autre. Nous sommes donc généralement généreux pour deux raisons : pour la satisfaction personnelle (le bonheur personnel) et ensuite pour la gratitude. La gratitude que nous donnent les personnes envers qui nous sommes généreux procure un certain sentiment de bonheur, de fierté, d’accomplissement de soi.

Alors qu’elle soit pour le bonheur personnel ou la gratitude, la générosité mène toujours vers un bonheur. La générosité se rapporte également à l’altruisme qui quant à lui contrairement n’attend pas forcément de gratitude. Nous sommes généreux, nous donnons sans rien attendre en retour parce-que nous sommes altruistes.

Maslow (2001) parle de la “nature généreuse” et de la “générosité saine” de l’être humain. Et ce, par opposition à l’égoïsme. Il affirme qu’il existe une relation entre le comportement généreux et la santé psychologique. En effet, le comportement généreux vient de “l’abondance” et de “la richesse intérieure”. Par ricochet, le comportement égoïste est un phénomène de pauvreté intérieure. Il caractérise souvent les personnes névrosées.

En somme, la générosité est soit complètement désinvolte, soit un mécanisme du donner et du recevoir où l’on attend quelque chose en retour. Dans tous les cas de figure, elle permet à l’individu de s’intégrer dans la société, de gagner en prestige et d’améliorer la cohésion et la coopération au sein de son groupe, éléments essentiels à la survie de l’individu.

Où placez-vous, votre générosité ?

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :