L’inceste dans les familles, parlons-en

L’inceste dans les familles, parlons-en

L’inceste est défini comme étant une relation sexuelle illicite entre les personnes qui sont parentes ou alliées au degré prohibé par les lois civiles ou religieuses. Comment comprendre qu’un père ou un frère puisse coucher avec sa fille ou sa sœur ou cousine. Des études en psychologie ont tenté de relever des facteurs qui pourraient l’expliquer. Parlons des facteurs psychologiques qui prédisposent à l’inceste

  1. Un complexe d’Œdipe sans angoisse

Le dénouement normal de ce complexe est la différentiation du sexe et de la génération de l’angoisse. Il est basé sur le fait que l’enfant aime le parent du sexe opposé et rivalise avec celui du même sexe; Une rivalité source d’angoisse et où il doit être perdant. Ainsi donc si l’enfant traverse ce complexe sans angoisse alors il est sujet à l’inceste.

Commandez vos travaux de reprographie au 0022892231034
  1. Un surmoi faible

Le surmoi étant l’instance de la morale, un individu à surmoi faible ne trouvera pas immorale le fait de coucher avec sa/son propre fille/fils, ou sa sœur/frère, sa nièce/neveu, sa cousine/cousin.

Ces deux facteurs ci-dessus, sont des facteurs psychologiques. Toutefois il y a des facteurs environnementaux, tels que: Le partage de la même chambre par des enfants de sexe opposé surtout quand ils sont en pleine maturité pubertaire. Le fait que les partenaires se lassent l’un de l’autre (cela peut pousser l’un à aller vers leurs enfants). La ressemblance tant physique que comportementale des enfants à leur parent (ceci pourra conduire l’un des parents à avoir de l’attirance à son enfant).

Une éducation basée sur le laissez-faire où rien de ce que les enfants font, n’interpellent les parents. Les bisous sur les lèvres entre membres de famille. Les embrassades de trop dans les familles, surtout entre les membres de sexe opposé. Les parents qui appellent souvent leurs jeunes de sexe opposé comme « bb » « chéri » « chérie » « mon amour » etc Ces appellations gèlent le comportement amoureux dans certaines familles. Les adolescents qui continuent par être trop collés à leurs parents de sexe opposé.

Emmanuel AMEZIAN

Je suis Emmanuel AMEZIAN, Psychologue du Travail et des Organisations en formation. Se connaître et connaître les autres est la clef pour avoir une vie sociétale harmonieuse. Je vous convie donc à me suivre chaque mardi dans la rubrique CONNAISSANCE DE SOI ET DES AUTRES sur le site de Monpsychomag. Je suis disposé pour répondre à n'importe quelle inquiétude de votre part par rapport au thème.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :