Voici cinq choses à ne plus faire avec son vagin

Voici cinq choses à ne plus faire avec son vagin

Le vagin est l’organe féminin de la copulation qui reçoit le pénis et le sperme lors des relations sexuelles. C’est un organe fortement érogène. Parlant de la sexualité, nous avons tous tendance à penser au vagin et au pénis. Ces deux éléments constituent la pièce maîtresse de la réflexion sexologique bien que d’autres éléments existent. Partant de ce constat, nous allons parler dans cet article de cinq choses à ne plus faire avec son vagin pour un bon état de ce dernier.

Alors est-il bon de nettoyer son vagin ? Oui, mais à condition de ne pas le faire trop régulièrement. Des toilettes intimes trop fréquentes peuvent perturber votre flore vaginale. La fréquence idéale pour nettoyer la vulve est trois fois par semaine en utilisant un savon à pH neutre que sur la zone externe.

1- Faire l’amour à sec

Lorsqu’une femme n’est pas active sexuellement avant le rapport sexuel, l’intérieur de son vagin peut se sentir agressé, ce qui peut créer un déséquilibre hormonal. Pour bien le faire il faut préparer le corps avant l’acte ou utiliser quotidiennement une crème hydratante.

2- Opter pour la douche vaginale après le rapport

Rien n’est plus important que d’être propre, mais le faire de trop est nuisible car dit on souvent: l’abus de toute chose est nuisible. Après le rapport sexuel, beaucoup de femmes optent pour une douche vaginale or utiliser trop d’eau et de savon au niveau de la flore vaginale c’est prendre le risque de détruire les bactéries propres au vagin qui s’y trouvent

3- Manger trop sucré

Prendre soin de son vagin passe aussi par l’alimentation car cela peut modifier le pH du vagin. Notons que les champignons adorent le pH acide, un pH acide peut entraîner aussi des odeurs désagréables, des démangeaisons, des irritations, voire des sensations de brûlures. Parfois la femme peut ressentir des douleurs inhabituelles lors des rapports sexuels ou se plaindre de pertes vaginales importantes.

4- Porter des vêtements serrés

Les habits trop serrés agressent le vagin. Leur frottement avec la peau cause des petits traumatismes au niveau des tissus cutanés de la vulve et favorisent la venue d’infections comme les vulvodynies. Éviter les vêtements trop serrés surtout en saison chaude. Notons que les collants qui sont tissés en mailles assez fines, laissent respirer la peau et n’ont pas d’impact négatif sur le risque infectieux.

5- Mettre des préservatifs au latex alors qu’on est allergique

C’est vrai que pendant les rapports sexuels il faut utiliser un préservatif pour se protéger contre les maladies sexuellement transmissibles. Alors, si vous êtes allergiques au latex, il faut choisir des préservatifs hypoallergéniques sans latex et de préférence avec réservoir. Une fois posé, il faut tirer sur le réservoir pour chasser la bulle d’air et éviter l’éclatement du préservatif au moment de l’éjaculation. La protection n’en sera que meilleure et le meilleur s’installe en vous.

Jean-Marie AMEKOUDI

Je me nomme Jean marie Ezi AMEKOUDI, JM pour les intimes. Psychologue en formation, j'ai une attirance très forte pour la psycho-sexologie. À côté des études, je suis slameur, écrivain, poète et rédacteur monpsychomag. Suivez moi dans la rubrique de la SEXUALITÉ de MONPSYCHOMAG, rubrique dans laquelle je partage des contenus sur la sexualité, la séduction et beaucoup d'autres choses sans tabous. Vous pouvez me contacter en privée également en adressant votre demande sur le mail: jmamekoudi@gmail.com. Votre satisfaction sexuelle fait mon plus grand plaisir. Espérant vous parlez encore très prochainement, je vous dit au revoir. Monpsychomag, le meilleur s'installe en vous.

Un commentaire sur “Voici cinq choses à ne plus faire avec son vagin

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :