Avec la psychologie, on peut créer de faux souvenirs

Le Pr Elizabeth Loftus, psychologue à l’Université d’Irvine en Californie, étudiait les mécanismes de manipulation de la mémoire et de création de faux souvenirs. Dans une nouvelle étude à laquelle elle a participé, en collaboration avec l’Université du Michigan, des chercheurs ont montré que, lorsque l’on est privé de sommeil, notre mémoire devient moins fiable.

Les chercheurs en psychologie ont réuni 193 personnes, dont 28 avaient dormi moins de cinq heures la nuit précédente, et leur ont fait remplir un questionnaire simple mais comprenant un élément trompeur : il leur y était demandé, si après les attentats du 11 septembre 2001, ils avaient vu la vidéo «largement diffusée» du crash en Pennsylvanie du quatrième avion détourné, prétendument filmé par un témoin au sol. Or, si des vidéos des restes de l’avion existent, aucune n’a capturé le crash en lui-même. Pourtant, parmi les 28 participants qui avaient peu dormi, 54 % ont déclaré avoir vu cette vidéo, contre 33 % chez les 165 autres.

Grâce à deux autres expériences, l’équipe a montré qu’il était aussi possible de falsifier des souvenirs récents – vieux d’à peine quelques dizaines de minutes – et qu’il était d’autant plus facile de les fausser lorsque le témoin est privé de sommeil au moment de la création du souvenir. Cependant, cet état des faits est-il aussi valable dans d’autres contextes ? Il serait très intéressant d’essayer cette étude dans ces contextes avant toute tentative de généralisation.

Je suis Pierrot AMEZIAN, psychologue clinicien et de la santé en formation. Pour moi, tout se joue dans notre tête, alors j’estime que notre santé psychologique est tout aussi importante que notre santé physiologique. Suivez-nous car nous sommes là pour installer le meilleur en vous Nous sommes MONPSYCHOMAG.
Posts created 6

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :