La répression en psychologie

La répression, est le fait d’étouffer ses pensées ou ses sentiments dans son inconscient. Il s’agit de réprimer ou de refouler ses sentiments dans son inconscient. Vous allez comprendre

Prenons cet exemple : Vous avez vécu un événement traumatisant, pour éviter de trop ressentir les effets de cet événement traumatisant, vous arrivez à oublier un temps soit peu l’événement (vous ne l’oubliez pas définitivement). Cela vous permet ainsi de mieux vivre. Vous avez donc utilisé ce mécanisme de défense qu’est la répression.

Elle devient un danger pour l’individu dans la mesure où elle est sur-utilisée par celui-ci.
Les répercussions peuvent être graves et déboucher sur des troubles névrotiques. N’hésitez pas à consulter un psychologue si vous vous retrouvez dans le cas de l’utilisation excessive de la répression.

Je suis Pierrot AMEZIAN, psychologue clinicien et de la santé en formation. Pour moi, tout se joue dans notre tête, alors j’estime que notre santé psychologique est tout aussi importante que notre santé physiologique. Suivez-nous car nous sommes là pour installer le meilleur en vous Nous sommes MONPSYCHOMAG.
Posts created 7

3 commentaires pour “La répression en psychologie

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :